Le barbier de Séville (Beaumarchais)

Pièce de théâtre du français Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais (24/01/1732 – 18/05/1799), publiée en 1775 et jouée pour la première fois en février 1775, sous-titrée ou la Précaution inutile. Premier volet d’une trilogie, Le Roman de la famille Almaviva, il est suivi par La Folle journée ou le mariage de Figaro et l’Autre Tartuffe ou la Mère Coupable.

 

 

 

 

Présentation:

Une adolescente échappe à son vieux tuteur grâce à l’amour et à l’esprit d’un comte jeune et riche, guidé par un barbier façonné à l’image de son créateur : auteur, voyageur, entrepreneur, libre et philosophe avant tout.
Empreinte de modernité, cette représentation d’un conflit de générations à l’issue duquel triomphent l’amour et la liberté est le premier volet de la trilogie d’un auteur qui a choisi de se presser « de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer » . Mais lire la première comédie du père de Figaro, c’est aussi pénétrer dans l’univers de l’illusion comique dont Beaumarchais démonte pour nous les rouages, en faisant retentir à la fois la musique de la gaieté et la voix des Lumières dans une réflexion sur les inégalités sociales, la condition des femmes et le droit de l’individu au bonheur.

 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Publicités

Louison et monsieur Molière (Marie-Christine Helgerson)

Roman destiné aux lecteurs dès 11 ans, de la française Marie-Christine Helgerson ( 03/01/1946 –   ), publié en 2001.

 

 

Présentation de l’éditeur:

 

Louison n’a que dix ans quand Molière la choisit pour jouer dans sa dernière pièce. Fille de comédiens, Louison va enfin pouvoir réaliser son plus beau rêve, être actrice. Et pas n’importe où! A la Comédie Française, devant la cour du Roi Soleil, Louis XIV…

 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Britannicus (Jean Racine)

Jouée la première fois le 13 Décembre 1669, cette pièce paraît en 1670. Tragédie du français Jean Racine (22/12/1639 – 21/04/1699).

 

 

dsc04956

Quatrième de couverture:

« Elle se hâte trop, Burrhus, de triompher.

J’embrasse mon rival, mais c’est pour l’étouffer »

Néron – Acte IV, scène III

Ce que j’en pense:

Lire la suite

La vie est un songe (Calderon)

Pièce de théâtre de l’espagnol Pedro Calderon de la Barca (17/01/1600 – 25/05/1681), écrite en 1635.

 

 

Quatrième de couverture:

SEGISMUNDO

… ¿ Qué es la vida? Un frenesi.

¿Qué es la vida? Una ilusión,

una sombra, una ficción,

y el mayor bien es pequeño;

que toda la vida es sueño, 

y los sueños sueños son?

SIGISMOND

… Qu’est-ce que la vie? Un délire.

Qu’est donc la vie? Une illusion, 

Une ombre, une fiction;

le plus grand bien est peu de chose,

car toute la vie n’est qu’un songe, 

et les songes rien que des songes.

 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Antigone (Jean Anouilh)

Pièce de théâtre du français Jean Anouilh (23/10/1910 – 03/10/1987), rédigée entre 1941 et 1942 et dont la première représentation eut lieu en 1944. Le texte est publié en 1946 aux éditions de La Table Ronde.

 

 

Présentation de l’éditeur:

«L’Antigone de Sophocle, lue et relue et que je connaissais par cœur depuis toujours, a été un choc soudain pour moi pendant la guerre, le jour des petites affiches rouges. Je l’ai réécrite à ma façon, avec la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre.»
Jean Anouilh.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Lorenzaccio (Alfred de Musset)

Lorenzaccio est une pièce d’Alfred de Musset (11/12/1810 – 02/05/1857) parue en 1824.

 

 

Présentation: 

Personnage grossier, brutal, le duc Alexandre de Médicis dirige la ville de Florence. Se désintéressant de sa haute fonction, méprisant la bourgeoisie comme le peuple, il passe son temps dans le lit des femmes. Son jeune cousin Lorenzo s’est donné pour but de libérer Florence de la tyrannie d’Alexandre. Mais parviendra-t-il à assassiner le duc ? Saura-t-il surmonter les tourments de sa conscience ? Avec Lorenzaccio, Alfred de Musset signe l’un des drames les plus célèbres du théâtre romantique.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Cinna (Pierre Corneille)

Créée en 1642, cette tragédie du français Pierre Corneille (06/06/1606 – 01/10/1684) se situe à l’époque de la Rome Antique.

 

Cinna Corneille

 

Quatrième de couverture:

Je suis maître de moi comme de l’univers;

Je le suis, je veux l’être.

Cinna – Acte V – Scène 3

 

Ce que j’en pense: 

Lire la suite