La dernière réunion des filles de la station service (Fannie Flagg)

Roman de l’américaine Fannie Flagg ( 21/09/1944 –   ), publié en 2013 sous le titre The All-Girl Filling Station’s Last Reunion. La traduction française de Jean-Luc Piningre paraît en 2015 aux éditions du Cherche Midi.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Point Clear, Alabama. Après avoir marié la dernière de ses filles, Sookie Poole aspire à un repos bien mérité. Elle aimerait se consacrer enfin à elle, à son couple, faire avec Earle, son mari, les voyages dont elle rêve. Mais elle doit encore compter avec sa mère, l’incroyable Lenore Simmons Krackenberry qui, à 88 ans, épuise les infirmières à domicile les unes après les autres. Si certains de ses coups d’éclat récents peuvent laisser penser qu’elle souffre de démence sénile, le diagnostic n’est pas aisé à établir car, toute sa vie, son comportement a été des plus excentriques.
Le jour où un mystérieux interlocuteur révèle à Sookie un secret de famille parfaitement inattendu, son existence vole en éclats, à commencer par ses rapports avec sa mère. Afin de comprendre qui elle est vraiment, Sookie va alors se mettre sur la piste d’une femme exceptionnelle, Fritzi, qui, en 1940, tenait avec ses trois sœurs une station-service dans le Wisconsin. Le destin incroyable de Fritzi donnera-t-il à Sookie une nouvelle inspiration pour sa propre vie ?

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Publicités

Histoire de Lisey (Stephen King)

Roman de l’américain Stephen King (21/09/1947 –  ), publié en 2006 sous le titre Lisey’s Story. La traduction en français de Nadine Gassie paraît en 2007 aux éditions Albin Michel. Histoire de Lisey a reçu le Prix Bram Stoker du meilleur roman 2007.

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Pendant vingt-cinq ans, Lisey a partagé les secrets et les angoisses de son mari. Romancier célèbre, Scott Landon était un homme extrêmement complexe et tourmenté. Il avait tenté de lui ouvrir la porte du lieu, à la fois terrifiant et salvateur, où il puisait son inspiration. À sa mort, désemparée, Lisey s’immerge dans les papiers laissés par Scott, s’enfonçant toujours plus loin dans les ténèbres qu’il fréquentait…

Histoire de Lisey est le roman le plus personnel et le plus puissant de Stephen King. Une histoire troublante, obsessionnelle, bouleversante, mais aussi une réflexion fascinante sur les sources de la création, la tentation de la folie et le langage secret de l’amour. Un chef-d’oeuvre.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

La fille du roi des marais (Karen Dionne)

Roman de l’américaine Karen Dionne (1953 –  ), publié en 2017 sous le titre The Marsh King’s Daughter. La traduction en français de Dominique Defert paraît le 7 Mars 2018 aux éditions JC Lattès.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Enfin, Helena a la vie qu’elle mérite  ! Un mari aimant, deux ravissantes petites filles, un travail qui occupe ses journées. Mais quand un détenu s’évade d’une prison de sa région, elle mesure son erreur  : comment a-t-elle pu croire qu’elle pourrait tirer un trait sur son douloureux passé  ?
Car Helena a un secret  : elle est l’enfant du viol. Sa mère, kidnappée adolescente, a été retenue prisonnière dans une cabane cachée au fond des marais du Michigan, sans électricité, sans chauffage, sans eau courante. Née deux ans plus tard, Helena aimait cette enfance de sauvageonne. Et même si son père était parfois brutal, elle l’aimait aussi… jusqu’à ce qu’elle découvre toute sa cruauté.
Vingt ans après, elle a enfoui ses souvenirs si profondément que même son mari ignore la vérité. Mais aujourd’hui son père a tué deux gardiens de prison et s’est volatilisé dans les marais, une zone qu’il connaît mieux que personne. Malgré la chasse à l’homme lancée par les autorités, Helena sait que la police n’a aucune chance de l’arrêter. Parce qu’elle a été son élève, la seule personne capable de retrouver cet expert en survie, que la presse a surnommé Le Roi des Marais, c’est sa fille.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Qui je suis (Mindy Mejia)

Roman de l’américaine Mindy Mejia publié en 2017. La traduction française de Jean Esch paraît le 21 Mars 2018 aux éditions Mazarine.

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Hattie Hoffman a passé sa vie à jouer de nombreux rôles  : la bonne élève, la bonne fille, la bonne petite amie. Mais Hattie rêve d’autre chose, quelque chose de plus intense… et qui se révèle extrêmement périlleux. Lorsqu’on découvre son corps sauvagement poignardé, une redoutable onde de choc traverse la ville de Pine Valley.
Très vite, il apparaît que Hattie entretenait une relation secrète, hautement compromettante et potentiellement explosive. Quelqu’un d’autre était-il au courant  ? Et dans ce cas, jusqu’où cette personne était-elle prête à aller pour mettre fin à cette relation ?
Riche en rebondissements, Qui je suis  retrace une année de la vie d’une jeune femme dangereusement fascinante, au cours de laquelle surgissent les secrets les plus sombres d’une petite ville, tandis que Hattie se rapproche peu à peu de sa mort.
Suggestif et tranchant, ce roman examine la frontière entre l’innocence et la culpabilité, l’identité et la duperie. L’amour conduit-il à la découverte de soi… ou à la destruction  ?

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Les furies (Lauren Groff)

Publié en 2015 par l’américaine Lauren Groff (23/07/1978 –  ). La traduction en français de Carine Chichereau paraît aux éditions de l’Olivier en 2017.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Lotto et Mathilde sont beaux, séduisants, follement amoureux. Promis à un avenir radieux, ils se marient très vite. Dix ans plus tard, Lotto est devenu un dramaturge au succès planétaire ; Mathilde, dans l’ombre, l’a toujours soutenu. Leur couple est l’image type d’un partenariat réussi. Mais les histoires d’amour parfaites cachent souvent des secrets qu’il vaudrait mieux taire…

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

L’appel de Cthulhu (H.P. Lovecraft)

Nouvelle fantastique de l’américain Howard Phillips Lovecraft (20/08/1890 – 15/03/1937), publié dans le magazine Weird Tales en février 1928. Elle ne paraîtra pour la première fois en France qu’en 1954.

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Francis Wayland Thurston, un anthropologue qui a enquêté sur un culte obscur. 
Howard Phillips Lovecraft est sans nul doute l’auteur fantastique le plus influent du XXe siècle. Son imaginaire unique et terrifiant n’a cessé d’inspirer des générations d’écrivains, de cinéastes, d’artistes ou de créateurs d’univers de jeux, de Neil Gaiman à Michel Houellebecq en passant par Metallica. 
Le mythe de Cthulhu est au cœur de cette œuvre : un panthéon de dieux et d’êtres monstrueux venus du cosmos et de la nuit des temps resurgissent pour reprendre possession de notre monde. Ceux qui en sont témoins sont voués à la folie et à la destruction.Le mythe de Cthulhu n’a jamais été aussi réel…

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

La nef du crépuscule (L’Assassin Royal T3) (Robin Hobb)

Le découpage français est différent de celui d’origine. En effet, ce volume a été publié en même temps que le précédent, nommé en France L’assassin du roi. Ce tome est paru sous le titre Royal Assassin en 1996. L’autrice, Robin Hobb (05/03/1952 – ) est américaine. La traduction en français d’Arnaud Mousnier-Lompré a été publié en Septembre 1999.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Ravagé, pillé, le royaume des Six-Duchés plie sous le joug de l’envahisseur. Les navires de guerre ne parviennent plus à tenir les Pirates rouges en respect. Dans le pays, les dissensions éclatent entre les duchés côtiers, qui doivent supporter les incessantes attaques de l’ennemi, et les duchés intérieurs qui se désintéressent de leur sort. La cour elle-même, où le vieux souverain est manipulé par Royal, n’est plus qu’un théâtre d’intrigues où règnent en maîtres le soupçon, la traîtrise et le mensonge. Aussi le prince Vérité décide-t-il d’entreprendre une quête insensée : aller trouver les Anciens, par-delà les montagnes, pour leur rappeler leur serment de venir en aide au royaume dans ses heures les plus sombres…

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Prisonnier des vikings (Nancy Farmer)

Roman jeunesse de l’américaine Nancy Farmer (07/07/1941 –  ), publié en 2004 sous le titre The Sea of Trolls. La traduction française de Jean Esch est parue en 2006 aux éditions Gallimard.

 

 

  

 

 

Présentation de l’éditeur:

Jack, apprenti barde, vit dans un petit village saxon situé au bord de la mer. Nous sommes en l’an 793, lorsque les Berserkers envahissent la côte. Ces cruels guerriers vikings, aussi sauvages que des loups, pillent, détruisent tout et finissent par enlever Jack et sa jeune sœur Lucy. Emmenés sur un drakkar, ceux-ci sont conduits jusqu’au royaume d’une reine maléfique, mi-humaine, mi-troll. Là, ils découvrent des êtres aussi fascinants qu’inquiétants. Jack, qui a du mal à maîtriser ses pouvoirs naissants, lance malencontreusement un sort à la reine Frith et lui fait perdre tous ses cheveux. Furieuse, celle-ci menace de sacrifier Lucy…

Un roman captivant inspiré des mythologies scandinaves, une écriture élégante et limpide pour une saga magnifique.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

La ligne verte (Stephen King)

Roman-feuilleton fantastique publié en 1996 en 6 épisodes par l’américain Stephen King (21/09/1947 –  ). Il est paru en intégrale en 1997.

 

 

 

Quatrième de couverture:

« Ça s’est passé en 1932, quand le pénitencier de l’État se trouvait encore à Cold Mountain. Naturellement, la chaise électrique était là. Ils en blaguaient, de la chaise, les détenus, mais comme on blague des choses qui font peur et auxquelles on ne peut échapper. Ils la surnommaient Miss Cent Mille Volts, la Veuve Courant, la Rôtisseuse. »

Dans le bloc des condamnés à mort, au bout d’un long couloir que les prisonniers appellent la ligne verte, la chaise électrique attend John Caffey. Le meurtrier des petites jumelles Detterick, jadis découvert en larmes devant leurs cadavres ensanglantés.

Paul Edgecombe, le gardien-chef, l’accueille comme les autres, sans état d’âme. pourtant, quelque chose se trame… L’air est étouffant, la tension à son comble. Un rouage va lâcher, mais pourquoi? Les provocations sadiques d’un maton dérangé, la présence d’une souris un peu trop curieuse, l’arrivée d’un autre condamné?

Aux frontières du roman et du fantastique, ce récit est avant tout une brillante réflexion sur l’exécution capitale.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Paris est une fête (Ernest Hemingway)

Récit autobiographique de l’américain Ernest Hemingway ( 21/07/1899 – 02/07/1961), publié à titre posthume en 1964. La traduction française de Marc Saporta est parue la même année chez Gallimard.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

« Miss Stein et moi étions encore bons amis lorsqu’elle fit sa remarque sur la génération perdue. Elle avait eu des ennuis avec l’allumage de la vieille Ford T qu’elle conduisait, et le jeune homme qui travaillait au garage et s’occupait de sa voiture – un conscrit de 1918 – n’avait pas pu faire le nécessaire, ou n’avait pas voulu réparer en priorité la Ford de Miss Stein. De toute façon, il n’avait pas été sérieux et le patron l’avait sévèrement réprimandé après que Miss Stein eut manifesté son mécontentement. Le patron avait dit à son employé :« Vous êtes tous une génération perdue. » « C’est ce que vous êtes. C’est ce que vous êtes tous, dit Miss Stein. Vous autres, jeunes gens qui avez fait la guerre, vous êtes tous une génération perdue. »

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite