Une fille, qui danse (Julian Barnes)

Roman du britannique Julian Barnes (19/01/1946 –  ), publié en 2011 sous le titre The Sense of an Ending. La traduction française de Jean-Pierre Aoustin paraît en 2013.

 

 

 

 

Présentation:

Ceux qui veulent nier le passage du temps disent : quarante ans, ce n’est rien, à cinquante ans on est dans la fleur de l’âge, la soixantaine est la nouvelle quarantaine et ainsi de suite. Je sais pour ma part qu’il y a un temps objectif, mais aussi un temps subjectif… le vrai, qui se mesure dans notre relation à la mémoire. Alors, quand cette chose étrange est arrivée, quand ces nouveaux souvenirs me sont soudain revenus, ç’a été comme si, pendant ce moment-là, le temps avait été inversé…

Comme si le fleuve avait coulé vers l’amont. Tony, la soixantaine, a pris sa retraite. Il a connu une existence assez terne, un mariage qui l’a été aussi. Autrefois il a beaucoup fréquenté Veronica, mais ils se sont éloignés l’un de l’autre. Apprenant un peu plus tard qu’elle sortait avec Adrian, le plus brillant de ses anciens condisciples de lycée et de fac, la colère et la déception lui ont fait écrire une lettre épouvantable aux deux amoureux. Peu après, il apprendra le suicide d’Adrian. Pourquoi Adrian s’est-il tué? Quarante ans plus tard, le passé va ressurgir, des souvenirs soigneusement occultés remonter à la surface – Veronica dansant un soir pour Tony, un week-end dérangeant chez ses parents à elle… Et puis, soudain, la lettre d’un notaire, un testament difficile à comprendre et finalement, la terrible vérité, qui bouleversera Tony comme chacun des lecteurs d’Une fille, qui danse.

 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Publicités

Le garçon sauvage (Paolo Cognetti)

Carnet de voyage de l’italien Paolo Cognetti ( 27/01/1978 –  ), publié en 2013 sous le titre Il ragazzo selvatico. Quaderno di montagna . La traduction française d’Anita Rochedy paraît aux éditions Zoé en 2016.

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Le Garçon sauvage commence sur un hiver particulier : Paolo Cognetti, 30 ans, étouffe dans sa vie milanaise et ne parvient plus à écrire. Pour retrouver de l’air, il part vivre un été dans le Val d’Aoste. Là, il parcourt les sommets, suspendu entre l’enfance et l’âge adulte, renouant avec la liberté et l’inspiration. Il plonge au cœur de la vie sauvage qui peuple encore la montagne, découvre l’isolement des sommets, avant d’entamer sa désalpe, réconcilié avec l’existence. Néanmoins, ce séjour initiatique ne parvient pas à l’affranchir totalement du genre humain : « je pourrais me libérer de tout, sauf de la solitude. »

« Un texte profond, à l’écriture humble et ciselée, qui tient autant du chant d’amour pour la nature que du récit d’apprentissage. » Ariane Singer, Le Monde des Livres

 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Le Fléau (Stephen King)

Roman de l’américain Stephen King (21/09/1947 –   ), publié en 1978. Une version complète et non coupée paraît en 1990.

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture: 

Il a suffi que l’ordinateur d’un laboratoire ultra-secret de l’armée américaine fasse une erreur d’une nanoseconde pour que la chaîne de la mort  se mette en marche. Le Fléau, inexorablement, se répand sur l’Amérique et, de New York à Los Angeles, transforme un bel été en cauchemar. Avec un taux de contamination de 99,4%. Dans ce monde d’apocalypse émerge alors une poignée de survivants hallucinés. Ils ne se connaissent pas, pourtant chacun veut rejoindre celle que, dans leurs rêves, ils appellent Mère Abigaël: une vieille Noire de cent huit ans dont dépend leur salut commun. 

Mais ils savent aussi que sur cette terre dévastée rôde l’Homme sans visage, l’Homme Noir aux étranges pouvoirs, Randall Flagg. L’incarnation des fantasmes les plus diaboliques, destinée à régner sur ce monde nouveau.

C’est la fin des Temps, et le dernier combat entre le Bien et le Mal peut commencer. 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Bilan Juin 2018

Bonjour,

 

Juin n’a pas été très productif! Mais peu importe, regardons tout d’abord quels sont les petits nouveaux dans ma Pile à Lire.

Lire la suite

Premier amour (Ivan Tourgueniev)

Nouvelle du russe Ivan Tourgueniev ( 09/11/1818 – 03/09/1883),publiée en 1860.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Pendant les vacances d’été, en Russie, Vladimir fait la connaissance de sa voisine, la belle et coquette Zénaïde dont il s’éprend. La grande distraction de la jeune fille est d’inviter ses admirateurs et d’attiser leur jalousie en leur faisant accomplir toutes sortes d’exploits. Des événements bouleversants vont alors se produire.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Bilan Mai 2018

Comme le temps passe vite! On est déjà en Juin!?! Petit retour sur ce qui s’est passé par ici au cours du mois de Mai…
Parlons d’abord de ces livres qui sont venus faire grossir ma Pile à Lire…

Lire la suite

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates (Mary Ann Shaffer et Annie Barrows)

Roman épistolaire écrit par les américaines Mary Ann Shaffer (13/12/1934 – 16/02/2008) et Annie Barrows, et publié en 2008. La traduction française d’Aline Azoulay parait en 2009 chez Nil éditions.

 

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture:

Tandis que Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale, Juliet Ashton, jeune écrivain, compte ses admirateurs par milliers. Parmi eux, un certain Dawsey, habitant de l’île de Guernesey, qui évoque par hasard de son courrier l’existence d’un club de lecture au nom étrange: « Le Cercle littéraires des amateurs d’épluchures de patates »… Passionnée par le destin de cette île coupée du monde, Juliet entame une correspondance intime avec les membres de cette communauté. Et découvre les moyens fantaisistes grâce auxquels ces amis bibliophiles ont résisté à l’invasion et à la tragédie. Jusqu’au jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey. Pour Juliet, la page d’un nouveau roman vient de s’ouvrir, peut-être aussi celle d’une nouvelle vie…

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Bilan Avril 2018

Avril est terminé! Petit retour sur ce qu’il s’est passé sur le blog le mois dernier…

Parlons bien, parlons bouquins! Voici ceux qui sont venus faire grossir ma Pile à Lire…

Lire la suite

La mythologie viking (Neil Gaiman)

Roman du britannique Neil Gaiman (10/11/1960 –  ), publié en 2017. La traduction en français de Patrick Marcel paraît en mai 2017 Au Diable Vauvert.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

L’univers de Neil Gaiman est nourri par les légendes nordiques. Il revient à ses sources et nous raconte enfin la grande saga des dieux scandinaves qui l’ont inspiré pour son chef d’oeuvre American Gods. De la genèse des neuf mondes au crépuscule des dieux et l’ère des hommes, ils reprennent vie : Odin, le plus puissant des dieux, sage, courageux et rusé ; Thor, son fils, incroyablement fort mais tumultueux ; Loki fils d’un géant et frère d’Odin, escroc et manipulateur inégalable… Fières, impulsives et passionnées, ces divinités mythiques nous livrent enfin ici leur passionnante – et très humaine – histoire.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Histoire de Lisey (Stephen King)

Roman de l’américain Stephen King (21/09/1947 –  ), publié en 2006 sous le titre Lisey’s Story. La traduction en français de Nadine Gassie paraît en 2007 aux éditions Albin Michel. Histoire de Lisey a reçu le Prix Bram Stoker du meilleur roman 2007.

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Pendant vingt-cinq ans, Lisey a partagé les secrets et les angoisses de son mari. Romancier célèbre, Scott Landon était un homme extrêmement complexe et tourmenté. Il avait tenté de lui ouvrir la porte du lieu, à la fois terrifiant et salvateur, où il puisait son inspiration. À sa mort, désemparée, Lisey s’immerge dans les papiers laissés par Scott, s’enfonçant toujours plus loin dans les ténèbres qu’il fréquentait…

Histoire de Lisey est le roman le plus personnel et le plus puissant de Stephen King. Une histoire troublante, obsessionnelle, bouleversante, mais aussi une réflexion fascinante sur les sources de la création, la tentation de la folie et le langage secret de l’amour. Un chef-d’oeuvre.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite