Le Fils (Jo Nesbø)

Roman du norvégien Jo Nesbø (29/03/1960 –  ) publié en 2014. La traduction française de Hélène Hervieu est parue en Octobre 2015 chez Gallimard.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Sonny Lofthus a passé la moitié de sa vie en prison pour des crimes qu’il n’a pas commis. En échange de doses d’héroïne apportées jour après jour par des gardiens véreux, il accepte de les endosser. La drogue, c’est pour oublier le suicide de son père, policier corrompu. Les autres détenus voient en lui une figure mystique et certains d’entre eux viennent même se confesser dans sa cellule. 
Un jour, un des prisonniers lui révèle la terrible vérité sur la mort de son père. Cette confession tire Sonny de sa torpeur. Obsédé par la vengeance, il s’évade pour faire payer ceux qui ont trahi son père et détruit son existence. Quel qu’en soit le prix.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Publicités

Voyage au pays de l’envie (Frédéric Marcou)

Recueil de nouvelles publié en juin 2014 par le français Frédric Marcou.

 

 

 

 

Présentation:

Ce livre est un recueil de cinq nouvelles fantastiques teintées de science-fiction. Il se veut ancré dans la réalité tout en laissant une large place à l’imagination et à l’imaginaire.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Hôtel Grand Amour (Sjoerd Kuyper)

Publié en 2014 par le néerlandais Sjoerd Kuyper (06/03/1952-   ). Parution en France chez Didier Jeunesse le 4 Octobre 2017, traduit par Emmanuèle Sandron.

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Au moment où Vic, 13 ans, marque le but qui qualifie son équipe, son père s’effondre, victime d’un infarctus. Il est emmené d’urgence à l’hôpital et Vic et ses trois soeurs doivent alors gérer seuls l’hôtel familial. Très vite, c’est le grand n’importe quoi ! Les clients s’enfuient, les créanciers débarquent : il ne reste plus que quinze jours pour sauver l’hôtel ! Sans rien dire à leur père…

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Le lagon noir (Arnaldur Indridason)

Publié en 2014 par l’islandais Arnaldur Indridason ( 28/01/1961 –  ) sous le titre Kamp Knox. La traduction française d’Eric Boury est paru en 2016 aux éditions Métailié.

 

 

   

 

Présentation de l’éditeur:

Reykjavik, 1979. Le corps d‘un homme est repêché dans ce qui va devenir le lagon bleu. Il s’agit d’un ingénieur employé à la base américaine de l’aéroport de Keflavik. Dans l’atmosphère de la guerre froide, l’attention de la police s’oriente vers de mystérieux vols effectués entre le Groenland et l’Islande. Les autorités américaines ne sont pas prêtes à coopérer et font même tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher la police islandaise de faire son travail. Dans un climat de tension, conscients des risques qu’ils prennent, Erlendur et Marion Briem poursuivent leur enquête avec l’aide d’une jeune femme noire, officier de la base.

Le jeune inspecteur Erlendur vient d’entrer à la brigade d’enquêtes criminelles, il est curieux, passionné par son métier, soucieux des autres, mais il ne cache pas son opposition à la présence américaine sur le sol islandais.

En parallèle, il travaille sur une vieille affaire non résolue. Une jeune fille disparue sur le chemin de l’école quarante ans plus tôt, à l’époque où la modernité arrivait clandestinement dans l’île, portée par les disques de rock et les jeans venus de la base américaine.

Indridason construit un univers particulier, une atmosphère pénétrante et sans nostalgie, un personnage littéraire de plus en plus complexe, et  le roman noir, efficace, est transformé par la littérature.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Le sang des Dieux et des Rois Livre I (Eleanor Herman)

Roman de l’américaine Eleanor Herman (1960 –  ). Publié en 2014 sous le titre Legacy of Kings. La traduction en français de Madeleine Nasalik est parue en 2016.

 

 

Présentation de l’éditeur:

Imaginez une époque ou les dieux s’amusent des souffrances des hommes.
Ou des forces maléfiques se déchaînent aux confins du monde connu.
Ou des cendres des villes naissent des empires.

Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais il est irrésistiblement attiré par une nouvelle venue.
Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de la cour sans dévoiler sa mission secrète : tuer la reine.
Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina. Même s’il doit pour cela se mesurer à Héphestion, tueur sous la protection d’Alexandre.
Enfin, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre malgré elle, part en quête des légendaires et mortels Dévoreurs d’Âmes, seuls capables d’infléchir son destin.

 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Le cri de la fiancée (Anthony Pastor)

Courte bande dessinée du français Anthony Pastor (1973 – ), publiée le 12 Juin 2014 par Le Monde et SNCF dans le cadre de l’opération les petits polars.

 

 

Présentation: 

Le chalet ne change pas, la montagne non plus, se dit Julien Ravel juste avant le cri. Un hurlement atroce qui vient troubler sa mélancolie et lui glace le sang. Le jeune homme devrait passer son chemin, mais il s’approche de la maison des voisins. Celle des Anthonioz. Personne ne répond, et, bientôt, Julien va regretter de s’être mêlé de cet affrontement familial. Ça ne le regardait vraiment pas. 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Une héroïne américaine (Bénédicte Jourgeaud)

Roman de la française Bénédicte Jourgeaud, publié aux éditions Charleston en mai 2014, après avoir remporté le Prix du Livre Romantique.

 

 

Présentation de l’éditeur:

« Un roman différent, enlevé, mené tambour battant comme la vie de ses héroïnes. Deux personnages de femmes extraordinaires […]. »

Valérie Gans, journaliste littéraire à Madame Figaro 

Detroit, États-Unis, 1950. Brownie Wise, une femme au foyer américaine, change le quotidien des femmes en faisant prospérer les produits de la gamme Tupperware d’un certain Earl Tupper. Un demi-siècle plus tard, Amelia Earhart, une jeune étudiante française exilée outre-Atlantique, bouscule le microcosme universitaire par sa liberté d’esprit.

Brownie et Amelia, deux femmes extraordinaires, à deux époques différentes, que le destin va finir par réunir. Sauront-elles, ensemble, bouleverser le monde chacune à sa façon sans sacrifier leur vie de femmes ?

Lauréat du Prix du livre romantique,

présidé par la romancière Évelyne Bloch-Dano, biographe et romancière. 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Le royaume des rêves (Oniria T1) (B.F. Parry)

Il s’agit du premier volume de la série Oniria, écrite par la française B.F. Parry (1981 –   ), publié en 2014 en co-édition Hachette/Hildegarde.

 

 

Présentation:

Eliott, 12 ans, est un garçon en apparence comme tous les autres. Jusqu’au jour où il découvre un sablier magique qui lui permet de voyager dans un monde aussi merveilleux que dangereux : Oniria, le monde des rêves. Un monde où prennent vie les milliards de personnages, d’univers, et toutes les choses les plus folles et les plus effrayantes rêvées chaque nuit par les êtres humains. Collégien ordinaire le jour, Eliott devient la nuit, parmi les rêves et les cauchemars qui peuplent Oniria, un puissant Créateur, qui peut faire apparaître tout ce qu’il souhaite par le simple et immense pouvoir de son imagination. En explorant Oniria pour sauver son père, plongé depuis plusieurs mois dans un mystérieux sommeil, Eliott est finalement confronté à son extraordinaire destin. Car Eliott est l’ « Envoyé » : il doit sauver le Royaume des rêves, menacé par la sanglante révolution des cauchemars.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Dans la peau d’Erica (Michelle Painchaud)

Michelle Painchaud est américaine. Dans la peau d’Erica, son premier roman, est paru en 2014 sous le titre Pretending to be Erica. La version française parait en mars 2016 aux éditions Mosaïc.

 

Présentation de l’éditeur:

Toute sa vie n’est qu’un rôle

Grâce à la chirurgie esthétique, Violet ressemble désormais à s’y méprendre à l’adolescente que serait devenue Erica, la fille des Silverman kidnappée à cinq ans et jamais retrouvée. Et à force d’entraînement, Violet parle, pense, agit comme Erica. Elle est prête à tenir le rôle pour lequel son père adoptif la dresse depuis l’enfance, et à accomplir sa mission : conquérir le cœur des Silverman… et mettre ainsi la main sur leur fortune. Mais le jour où elle « réapparaît » dans la peau d’Erica, des émotions et des sentiments auxquels aucune répétition ne l’a préparée l’assaillent…

Jusqu’où ira-t-elle sans craquer ?

Un talent est né ! Ce premier roman saisit le lecteur dès le début par son sujet original et son héroïne inoubliable. On a le cœur qui bat avec celui de Violet, et on retient son souffle chaque fois qu’elle franchit une étape vers son étrange destin…
 
A propos de l’auteur : 
Michelle Painchaud est née à Seattle, a grandi à Hawaii et vit à San Diego. Dans la peau d’Erica est le premier roman de cette lectrice passionnée.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Yaak Valley, Montana (Smith Henderson)

Premier roman de l’américain Smith Henderson, publié le 27 Mai 2014. Les éditions Belfond le publient en version française le 18 Août 2016.

 

Présentation de l’éditeur:

 

« Ce premier roman m’a frappé tel la foudre, comme l’œuvre d’un auteur au sommet de son art. Yaak Valley, Montana est un chef-d’œuvre. »
Philipp Meyer, auteur de Le Fils
LA révélation de cette rentrée littéraire, dans la lignée de Cormac McCarthy et de Richard Ford. Soulevant les contradictions les plus violentes et dérangeantes d’une Amérique qui préfère ignorer ses marginaux, Smith Henderson livre une peinture au vitriol du Montana des années 1980.

Dans le Montana, en 1980.
Autour de Pete, assistant social dévoué, gravite tout un monde d’écorchés vifs et d’âmes déséquilibrées. Il y a Beth, son ex infidèle et alcoolique, Rachel, leur fille de treize ans, en fugue dans les bas-fonds de Tacoma, Luke, son frère, recherché par la police.
Et puis il y a Cecil l’adolescent violent et sa mère droguée et hystérique, et ce jeune Benjamin, qui vit dans les bois environnants, avec son père, Jeremiah Pearl, un illuminé persuadé que l’apocalypse est proche, que la civilisation n’est que perversion et que le salut réside dans la survie et l’anarchie. Pearl qui s’est exclu de la société, peut-être par paranoïa, peut-être aussi pour cacher qu’il aurait tué son épouse et leurs cinq enfants.
Au milieu de cette cour des miracles, Pete pourrait être l’ange rédempteur, s’il n’était pas lui-même complètement perdu…

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite