Block 46 (Johana Gustawsson)

Premier roman de la française Johana Gustawsson publié en 2015 aux éditions Bragelonne.

 

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Falkenberg. Le commissaire Bergström découvre le cadavre terriblement mutilé d’une femme.
Londres. Profileuse de renom, Emily Roy enquête sur une série de meurtres d’enfants. Les corps présentent les mêmes blessures que la victime suédoise : trachée sectionnée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras.
Étrange serial killer, qui change de lieu de chasse et de type de proie…
En Suède, Emily retrouve Alexis Castells, une écrivaine spécialisée dans les tueurs en série. Ensemble, elles se lancent dans une traque qui va les conduire jusqu’aux atrocités du camp de Buchenwald, en 1944.

Entre grande Histoire et liens familiaux, Block 46, le premier roman de Johana Gustawsson, a déjà conquis plus de vingt pays.

 

Ce que j’en pense:

Dans ce roman, deux récits sont plus ou moins présentés en parallèle: l’enquête suite à la découverte de ces corps atrocement mutilés, et l’histoire d’un prisonnier du camp de Buchenwald.

Commençons par l’enquête. Plutôt classique, mettant en scène une profileuse assez énigmatique et dépêchée en Suède suite à la similitude entre le meurtre de Linnéa et ceux commis à Londres et sur lesquels Emily Roy enquête. Je me suis interrogée sur la légitimité de la présence d’Alexis Castells lors de certains interrogatoires, mais après tout, pourquoi pas. Cela reste un aspect du roman bien ficelé, avec son lot de fausses pistes et d’erreurs. Pour autant, rien qui ne sorte de l’ordinaire.

Et puis, il y a ce récit parallèle, ou pour être plus exacte, qui s’imbriquent au milieu de l’enquête, ces flash backs qui démarrent au camp de Buchenwald, qui nous font suivre un personnage au fil du temps, au-delà du camp. On est sur la piste du tueur, dans sa tête. Le lecteur plonge dans l’horreur des camps, puis dans l’horrible univers que se crée ce personnage mystérieux qui sera la clé de l’énigme.

Au final, on a un roman prenant, à la construction qui maintient l’intérêt de son lecteur, mais assez classique dans son enquête et son traitement. Cela reste cependant un très bon divertissement (rien de péjoratif dans ce propos).

 

 

Édition présentée: Bragelonne poche. ISBN/EAN13: 9782811218294.

 

 


2 réflexions sur “Block 46 (Johana Gustawsson)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.