Dans l’ombre (Trilogie de l’ombre T1) (Arnaldur Indridason)

Roman de l’islandais Arnaldur Indridason ( 28/01/1961 –   ), premier volume de la Trilogie des Ombres, publié en 2015 sous le titre Þýska húsið. La traduction française de Éric Boury paraît aux éditions Métailié en février 2017.

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

La mort a été immédiate. Une balle dans la tête. Aucune trace de lutte n’est relevée dans ce modeste appartement de Reykjavík. Le seul détail troublant est une croix gammée tracée sur le front de la victime. Très vite, en cet été 1941, les soupçons se portent sur les soldats étrangers venus contrer l’expansion nazie. Les enquêteurs Flovent et Thorson doivent agir avec prudence : malgré l’occupation alliée, l’ombre du Troisième Reich plane toujours au-dessus de l’Islande.

 

Ce que j’en pense:

Nous sommes durant l’été 1941, petit à petit, les troupes américaines prennent la relève des troupes britanniques basées en Islande. Un homme est retrouvé assassiné dans un appartement. La croix gammée dessinée sur son front dirige les enquêteurs Flovent et Thorson sur la piste d’espions nazis. Mais comment boucler une enquête lorsque les hommes chargés de la mener sont des débutants en la matière, qui ne connaissent rien en subtilité d’interrogatoire, d’espionnage. Mais malgré leurs tâtonnements, leurs maladresses, chacun de son côté va rassembler des éléments afin de découvrir qui se cache derrière cet assassinat.

Thorson et Flovent sont deux personnages typiques de l’auteur. Tout en retenue, en pudeur, ils sont conscients de leur inexpérience, et même si cette histoire prend une dimension plus grande qu’un simple assassinat, on explore avec eux l’Islande occupée, on y découvre la souffrance de sa population, la difficulté de certains des islandais à joindre les deux bouts, à vivre décemment. Et le lecteur va également toucher du doigt certaines expériences nazis sur les enfants. Les deux enquêteurs mettent tout en oeuvre pour réussir, leur mission leur tient à cœur et ils s’investissent totalement à la résolution de cette enquête. De leur côté, les antagonistes sont également intéressants dans leur rapport avec les policiers, par le biais de leur psychologie, de leur traitement.

Un roman agréable, avec des personnages qui, même s’ils n’ont pas des caractères très affirmés, restent sympathiques à découvrir. Le style d’Arnaldur Indridason, très pudique, dévoile avec justesse le caractère des islandais, la dureté de leur vie sur cette île sauvage et ici occupée militairement par les forces alliées. L’intrigue est prenante, et le retour sur une part sombre de notre Histoire bien traité. Un très bon polar.

 

Édition présentée: Points (08/02/2018). Titre original: Þýska húsið. Traduit de l’islandais par Éric Boury. ISBN/EAN 13:  9782757868454. Également disponible sur support numérique et audio.

 

Lecture faite dans le cadre du challenge 12 mois 12 titres


Une réflexion sur “Dans l’ombre (Trilogie de l’ombre T1) (Arnaldur Indridason)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.