L’insigne du boiteux (Thierry Berlanda)

Roman policier du français Thierry Berlanda, publié aux éditions de la Bourdonnaye en février 2014.

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

À quelques mois de la retraite, le commandant Filier se retrouve à la tête d’une affaire comme il en existe fort peu : un tueur psychopathe tue des mères de famille sous le regard de leur enfant de 7 ans. De quoi défrayer la chronique et attiser les peurs enfouies. Afin de l’aider sur l’affaire, le commandant fait appel au professeur Bareuil et à l’une de ses anciennes étudiantes, Jeanne, elle-même mère d’un enfant. Car il faut arrêter le psychopathe avant que celui-ci ne cause de nouvelles victimes. Les crimes sont odieux, cruels mais que cachent ces horreurs ? Alors que les indices commencent à apparaître que les éléments commencent à se rejoindre, le meurtrier gagne du chemin. Bientôt, ce sera Jeanne qui sera dans sa ligne de mire. Les enquêteurs devront faire preuve de courage et de force pour sauver la jeune femme et mettre un terme à ces tueries.

 

 

Ce que j’en pense:

Dans ce thriller, les crimes commis sont particulièrement horribles. Chaque mise en scène est un véritable carnage. Des femmes sont torturées, écorchées vives jusqu’à ce que mort s’ensuive sous les regards terrifiés de leur propre fils. Face à cette mise en scène macabre, les enfants ne peuvent témoigner, trop traumatisés pour répondre, ou littéralement morts de peur durant les sévices subis par leur mère.

Entre vieux flic à l’ancienne, jeune flic aux dents longues, ancien professeur en fauteuil roulant devenu conseiller et une ancienne étudiante de ce dernier, chacun va ajouter sa pierre à l’édifice pour arrêter ce psychopathe qui se fait appeler « Le Prince ». Certains personnages sont vraiment ambigus et le lecteur ignore s’ils sont du côté de la justice ou de la vengeance. Surtout que bientôt, l’ancienne étudiante, Jeanne, va être dans la ligne de mire de l’assassin.

La traque au serial killer n’est pas une nouveauté, mais la façon de l’intrigue est agréable et prenante. Même si on n’est pas face à quelque chose de totalement inédit, on se laisse prendre par le récit. Les pistes sont multiples, les rebondissements sonnent juste et les difficultés policières sont réalistes. L’auteur prend plaisir à perdre ses enquêteurs et le lecteur par la même occasion sur de mauvaises pistes, à placer sur leur enquête des difficultés que tout policier pourrait rencontrer. L’intrigue est bien amenée et le suspense est tel que le roman devient très vite un page turner. Le lecteur se laisse prendre au jeu, et c’est un régal.

Un thriller efficace, addictif, qui vous fera frissonner et passer un très bon moment.

 

Un grand merci aux éditions De Borée pour leur confiance

 

Édition présentée: De Borée (14/02/2019). ISBN/EAN13: 9782812924835

 


Une réflexion sur “L’insigne du boiteux (Thierry Berlanda)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.