Le vieux qui voulait sauver le monde (Jonas Jonasson)

Roman du suédois Jonas Jonasson, publié sous le titre Hundraåringen som fyllde hundraett och försvann en 2018. La traduction française de Laurence Mennerich paraît le 15 octobre 2018 aux éditions Presses de la Cité.

 

 

  

 

Présentation de l’éditeur:

Le Vieux n’est toujours pas près de sucrer les fraises !

Bali, une plage de rêve, un resort paradisiaque. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson devrait pouvoir enfin souffler. Mais il n’a pas tenu en place les cent premières années de sa vie, ce n’est pas maintenant qu’il va changer ! Pour distraire Allan et fêter ses 101 ans, Julius lui offre une virée en montgolfière qui vire à la catastrophe. Suite à une avarie, le ballon sombre dans l’océan. Heureusement, les deux naufragés sont recueillis par un navire militaire. Les voilà sains et saufs… À moins que… l’embarcation batte pavillon nord-coréen et transporte une dose d’uranium de contrebande prélevée au Congo ?

Voilà notre centenaire coincé dans la dictature de Kim Jong-un au moment celui-ci menace Donald Trump avec de nouveaux missiles ! De quoi donner des idées à notre vieil artificier. Les ennuis ne font que commencer…

©2018 Jonas Jonasson / Titre original : Hundraåringen som fyllde hundraett och försvann. L’édition originale de cet ouvrage a paru chez Pirat Förlaget, Suède / Presses de la Cité, un département de Place des Éditeurs pour la traduction française. Traduit par Laurence Mennerich (P)2018 Lizzie, un département d’Univers Poche

Ce que j’en pense:

Dans le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, nous avions suivi la vie et les aventures d’Allan Karlsson, centenaire grâce auquel le lecteur revisitait l’Histoire, au fil des rencontres de l’homme avec les grands de ce monde. Copie sympathique et déjantée du Forrest Gump de Winston Groom, j’avais souri, parfois même ri en découvrant les aventures de ce vieillard.

Comme Winston Groom, Jonas Jonasson a voulu poursuivre son exploration de l’Histoire avec son personnage d’Allan Karlsson. Ayant récemment lu la suite de Forrest Gump, Gump & Cie, j’ai voulu savoir ce que nous réservait l’auteur suédois. Je ne vais pas tourner autour du pot pendant six mois, je n’ai pas été du tout convaincue par cet opus. J’ai trouvé les ficelles des gags trop grosses pour rendre ces derniers crédibles ou drôles, même à moindre échelle. J’ai trouvé que cela sentait plus l’exploitation de filon qu’une réelle envie d’écrire une suite aux aventures du premier tome. Si Winston Groom a su me convaincre, me faire sourire, Jonas Jonasson a totalement échoué. Je dois l’avouer: je ne suis pas allée au bout de cette écoute. Benoit Allemane, qui double régulièrement Morgan Freeman, est pour moi étranger à ce rendez-vous manqué. Sa voix, au contraire, m’a fait tenir jusqu’à la moitié du récit environ. Son interprétation d’Allan Karlsson est réussie. C’est l’intrigue en elle-même qui ne m’a pas emballée. Trop de too much à mon goût, j’ai fini par en être écœurée au point d’arrêter. Avec du recul, il est possible également que la période historique traitée ici, très proche de nous, soit aussi une des raisons qui m’ont rendu cette fiction difficile à avaler: compliqué en effet de croire à des choses aussi rocambolesques alors que les figures « importantes » de ce récit (Kim Jong-un, Donald Trump, Angela Merkel, pour ne citer qu’eux) font encore partie de la scène internationale, et font donc en quelque sorte partie de notre quotidien, alors même qu’il arrive des choses assez stupéfiantes régulièrement… Même en tentant de me convaincre que ce n’était qu’une fiction, l’auto-persuasion n’a pas fonctionné.

En bref, un roman que j’ai trouvé de trop, alors que le premier volet se suffisait à lui-même.

 

 

Édition présentée: Lizzie (15/11/2018). Titre original: Hundraåringen som fyllde hundraett och försvann. Traduit du suédois par Laurence Mennerich. Lu par Benoit Allemane. ISBN/EAN13 CD MP3: 9791036602115.

 

Écouté dans le cadre du #ClubAudible et du challenge Audible

 

 


Une réflexion sur “Le vieux qui voulait sauver le monde (Jonas Jonasson)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.