Martin Eden (Jack London)

Roman de l’américain Jack London (12/01/1876 – 22/11/1916), publié en 1909. La traduction française de Claude Cendrée paraît en 1921.

 

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Martin Eden, le plus autobiographique des romans de Jack London, est le récit d’un écrivain né dans les bas-fonds, homme de rien basculé dans la bourgeoisie qui croit tenir sa revanche sur la vie… C’est aussi la rencontre d’un homme et d’une femme ; l’occasion enfin de découvrir le vrai visage de Jack London, une personnalité rare à la source de notre modernité. Son œuvre, dont Martin Eden est le point d’orgue, a fasciné des millions de lecteurs.
Denis Podalydès nous offre une lecture vibrante et délicate, inoubliable.

 

Ce que j’en pense:

Martin Eden est marin, et c’est en venant en aide à un jeune homme qu’il va être introduit dans un milieu fortuné. Le jeune homme secouru, reconnaissant, l’invite à dîner chez lui. Martin est un peu gauche dans cet univers qu’il découvre. Tombant amoureux de la sœur du jeune homme qu’il a défendu, Martin Eden va, pour plaire à la jeune femme, se plonger dans les livres, s’instruire. Car s’il est issu du bas des classes sociales, il n’en est pas moins sensible et intelligent. Eden a une véritable soif de connaissance, et va accumuler une dose de savoir impressionnante, en autodidacte. S’il s’est tout d’abord lancé dans ces études pour séduire la belle Ruth, c’est finalement bien pour lui qu’il poursuit sans relâche. Puis il va se mettre à écrire. Après une longue période de vaches maigres, il va finir par rencontrer le succès, trop tard, après bon nombre de désillusions.

Ce récit, c’est le portrait d’un ambitieux, d’un self-made man, attiré par la réussite comme un papillon par la lumière, comme Icare par le soleil. Lui qui pensait que l’herbe était plus verte ailleurs va vite déchanter. Car à vouloir tout gagner, on peut aussi tout perdre, se perdre… Un roman initiatique superbe, livré ici par la voix de Denis Podalydès qui offre une prestation impeccable, tout en délicatesse, en justesse. Sa lecture rend le récit vraiment émouvant et puissant.

Un classique à ne pas manquer

 

Édition présentée: Audiolib (17/04/2019). Titre original: Martin Eden. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Francis Kerline. Lu par Denis Podalydès. ISBN/EAN13 CD MP3: 9782367626888.

 

Écoute faite dans le cadre du Prix Audiolib 2019

 


Une réflexion sur “Martin Eden (Jack London)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.