La toile du monde (Antonin Varenne)

Roman du français Antonin Varenne, publié le 22 Août 2018 chez Albin Michel

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

1900, Exposition Universelle de Paris. Aileen Bowman, trente-cinq ans, journaliste, célibataire, est venue couvrir l’événement pour le New York Tribune. Née d’un baroudeur anglais et d’une française utopiste, élevée dans le décor sauvage des plaines du Nevada, Aileen est une femme affranchie de tout lien et de toute morale, mue par sa passion et ses idéaux humanistes. Au fil d’un récit qui nous immerge au coeur de la ville en chantier, du métropolitain naissant aux quartiers des bordels chers aux peintres, la personnalité singulière d’Aileen se confond avec la ville lumière. Un portrait en miroir qui dessine la toile du monde, de l’Europe à l’Amérique, du XIXe et au XXe siècle, du passé d’Aileen à un destin qu’elle n’imagine pas.
La Toile du monde possède le souffle sensuel et l’énergie des grands romans qui plient la réalité aux dimensions du rêve. Après Trois mille chevaux-vapeur et Équateur, Antonin Varenne signe une oeuvre saisissante et confirme la singularité de son talent.

 

 

Ce que j’en pense:

La toile du monde, c’est un roman qui nous plonge dans le Paris de 1900 et son Exposition Universelle. Aileen Bowman, journaliste américaine, s’y trouve pour couvrir l’événement pour le journal qui l’emploie. Du moins, c’est ce qu’elle a dit à son patron pour justifier son départ pour la capitale française. C’est une sorte de retour aux sources qu’effectue Aileen, ses parents étant originaires du Vieux Continent, et elle souhaite écrire l’histoire de sa famille. Aileen s’habille de pantalon, est célibataire à 35 ans, et a une sexualité libérée et assumée. C’est une féministe qui s’ignore, qui défend avant tout sa propre liberté et entend bien vivre comme elle l’entend.

Visitant l’Exposition, elle retrouve Joseph, un métisse avec qui elle a grandi aux États-Unis, au ranch Fitzpatrick, la propriété dont Aileen a hérité de ses parents. Faisant partie des attractions de l’Exposition, Joseph a adopté le mode de vie des indiens. À travers lui, l’auteur en profite pour parler des terres qui ont été enlevées aux natifs des Amériques, à tout ce qu’ils ont perdu, à l’alcoolisme de certains d’entre eux. Joseph est l’incarnation du personnage tragique du roman. Petit à petit, le lecteur va découvrir la nature de la relation entre Joseph et Aileen. Alors que cette dernière va vaquer à ses occupations de journaliste pour La Fronde sous pseudonyme, vivre quelques expériences avec un peintre, rencontrer un ingénieur marié travaillant au chantier du métropolitain, Joseph ne sera jamais bien loin.

Julien Defaye donne vie à ce récit dans sa version audio. Bien que nous suivions principalement une femme, le fait d’avoir un lecteur masculin ne gêne en rien. La lecture est fluide et agréable, l’atmosphère du roman préservée, les personnages sont facilement identifiables dans les dialogues. Ainsi, qu’un homme me lise l’histoire d’une femme ne m’a aucunement dérangée. J’ai apprécié cette écoute qui m’a menée dans un Paris d’un autre temps, avec d’autres mœurs.

Un roman qui incarne une charnière entre deux époques, une transition vers l’époque moderne, à travers son discours féministe et humaniste.

 

Édition présentée: Audiolib (13/02/2019). Lu par Julien Defaye. Durée: 9 h 47. ISBN/EAN13 CD MP3: 9782367628257. Également disponible sur support papier et numérique.

 

 

Écoute faite dans le cadre du Prix Audiolib 2019

 

 

 

 


Une réflexion sur “La toile du monde (Antonin Varenne)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.