Les Nouveaux Mondes (Frédéric Barrès)

Roman du français Frédéric Barrès publié le 5 Avril 2019.

 

 

 

Présentation de l’éditeur: 

Années 70.

Pensionnaire au lycée Jean-Louis Boncoeur de Vierzon, Philippe quitte les rives de l’enfance: il aborde la phase ultime qui lui ouvrira les portes vers le large. Mais auparavant, il doit obtenir son baccalauréat.

En replongeant dans cette année cruciale, Frédéric Barrès nous fait toucher du doigt la ligne de crête qui sépare deux mondes: celui protecteur du cocon et l’autre plein d’attraits de l’inconnu, de la vie qui appelle mais dont on perçoit déjà les failles et les blessures à venir. Les Nouveaux Mondes traduit d’abord la fugacité du temps, sans nostalgie toutefois. Il s’agit pour l’auteur de regarder chaque étape de la vie comme une pierre essentielle à la construction des humains que nous sommes.

C’est aussi un bel hymne à l’amitié et à l’ouverture vers l’autre, d’Hatim l’adolescent en détresse au proviseur corse plus humain qu’il ne le laisse paraître, le tout sous-tendu par le style sensible et subtil de son auteur.

Les Nouveaux Mondes clôt du point de vue chronologique une trilogie amorcée avec Le Petit Monde. À venir Un Monde Plus Vaste, se déroulant pendant les années intermédiaires et décisives…

 

Ce que j’en pense:

Philippe, le narrateur, est pensionnaire au lycée où il va passer sa dernière année, celle, décisive, du baccalauréat, ce diplôme tel un sésame ouvrant sur un nouvel aspect de la vie, ouvrant des perspectives vers de nouveaux mondes. Le doux cocon de l’enfance s’efface, la frontière vers l’âge adulte est là, si mince, derrière laquelle se trouve un monde inconnu à la fois attirant et effrayant. Les amitiés se forgent et, parce que c’est aussi à ça que servent les amis, l’entraide, la solidarité se mettent en place naturellement pour épauler Hatim.

Les pages passent, filent, comme le temps qui nous échappe, qui suit son cours, inexorablement. C’est une année scolaire qui se déroule dans ce roman, durant laquelle chaque rencontre aura son importance, chaque événement laissera sa trace dans les mémoires, forgeant ainsi encore l’adulte en devenir, et où l’amitié jamais ne se démentira. Un récit où la vie s’écoule, tout simplement, avec ce qu’elle amène de beau, de drôle, d’épreuves, de difficultés, de tristesse, de choix, de doutes.

Frédéric Barrès nous livre une nouvelle fois un texte tout en justesse et pudeur. Ses mots nous entraînent avec douceur comme nous nous laissons prendre dans le tourbillon de la vie. Un récit qui, malgré les thèmes sombres du racisme et de la maladie, reste lumineux et rempli d’espoir. Un nouveau beau moment de lecture!

 

Un grand merci aux éditions de La Bouinotte et à Frédéric Barrès pour sa confiance renouvelée

 

Édition présentée: La Bouinotte (5/04/2019). ISBN/EAN13: 9782369751236

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.