L’élixir d’oubli (le Paris des Merveilles T2) (Pierre Pevel)

Deuxième volet du cycle d’Ambremer, publié en 2004 par le français Pierre Pevel. Ce roman a reçu le Prix Imaginales 2005 du meilleur roman francophone.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Paris, 1909. À peine remis de sa précédente enquête, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une bien étrange affaire, dont les ramifications pourraient remonter à plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines d’années. Secondé – plus ou moins – par la baronne Isabel de Saint-Gil, Griffont va devoir affronter bien des dangers. Mais il se pourrait que ce soit l’avenir de notre monde et de l’Outre Monde, lui-même, rien moins, qui soit en jeu. Cela justifie bien de se replonger dans son passé, voire de mettre sa propre vie en péril.

Deuxième tome du Paris des merveilles, trilogie steampunk aussi drôle qu’érudite, L’Elixir d’Oubli a reçu le prix Imaginales en 2005.

©2015 Bragelonne (P)2018 Audible Studios

Ce que j’en pense:

Pas de repos pour les braves! Louis Griffont se retrouve une nouvelle fois enquêteur, et l’affaire qui l’occupe trouve ses origines bien des années auparavant. Et bien que ce titre se déroule après les enchantement d’Ambremer, la lecture de ce dernier ne me paraît pas indispensable pour lire l’opus présenté aujourd’hui. L’indépendance de chaque volume de ce cycle est plutôt appréciable.

Par d’habiles flashbacks, Pierre Pevel nous donne toute la mesure du conflit qui a ébranlé Ambremer et a bien failli mettre en péril notre monde. Mais le danger est-il vraiment écarté? Il semble bien que non. Le complot mis en place voilà quelques siècles semble refaire surface. Griffont, aidé d’Isabel de Saint-Gil, va tout faire pour mettre un terme à cette terrible machination. Tout, vraiment. Car Griffont va y laisser quelques plumes au passage, n’hésitant pas à mettre sa vie en péril pour conserver la paix.

J’ai préféré ce tome au précédent. Plus vivant, on en apprend davantage sur nos personnages principaux. Et même si Griffont et la baronne jouent parfois au chat et à la souris, je trouve cette relation intéressante, et l’on sent bien l’attachement de chacun pour l’autre malgré la distance qu’ils s’efforcent de maintenir entre eux.

Un récit qui rend toute la complexité des relations entre les différents peuples de l’Outre Monde, et il est difficile de contenter tout le monde. La paix reste fragile et la moindre étincelle peut amorcer une querelle, un conflit. Récit avec une ambiance Belle Époque tellement agréable! Le tout réhaussé par la magie, le fantastique de ce Paris uchronique. Un très bon moment de lecture.

 

Édition présentée: Audible Studios (13/12/2018). Lu par Maud Rudigoz. Durée: 9h et 23 minutes. Également disponible sur support papier et en numérique.

 

Lecture faite dans le cadre du #ClubAudible

 


Une réflexion sur “L’élixir d’oubli (le Paris des Merveilles T2) (Pierre Pevel)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.