Notre-Dame des Loups (Adrien Tomas)

Roman du français Adrien Tomas publié au éditions Mnémos en mai 2014.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

1868, aux confins de l’Amérique, les Veneurs, une petite troupe d’hommes et de femmes sans foi ni loi, aux munitions forgées d’argent, l’âme froide comme l’acier, parcourent les immensités de l’Ouest sauvage.

Ils s’enfoncent, la peur au ventre mais déterminés, dans les gigantesques forêts que seuls les Indiens et les pionniers arpentent. Ils connaissent leur mission : elle pue le sang et la mort. Elle a le son des chairs qui se déchirent et des os qui rompent, des incantations vaudou, des balles qui sifflent et des molosses qui aboient. Au loin, les premiers hurlements se font entendre. La chasse commence… Une chasse qui doit réussir quel qu’en soit le prix. Une chasse pour abattre leur plus terrible ennemie : Notre-Dame des Loups…

Empruntant aux westerns comme aux films d’horreur, Adrien Tomas nous emporte dans un tourbillon de neige, de sang et d’action parfaitement maîtrisée au cœur des légendes les plus sombres et les plus terrifiantes d’Amérique du Nord.

Avec le succès de ses deux premiers romans La Geste du Sixième Royaume (prix Imaginales 2012) et La Maison des Mages, Adrien Tomas est devenu l’un des meilleurs auteurs français de fantasy. Il frappe de nouveau très fort avec Notre-Dame des Loups, un roman furieusement fantastique dont l’atmosphère nous plonge dans un Ouest sauvage balayé par les blizzards, aux forêts infinies hantées par nos peurs primordiales.

 

 

Ce que j’en pense:

Ce roman a une construction intéressante. Récit rédigé à la première personne, chaque chapitre (huit au total) correspond à un personnage, et chaque personnage ne s’exprime qu’une fois. Le lecteur suit ainsi ce groupe d’hommes et de femmes, accompagné par une troupe de molosses, dans sa traque à travers les étendues glacées de l’Ouest sauvage américain. Nous sommes en 1868, les déplacements se font à cheval, l’auteur nous plonge dans une atmosphère de western. Mais oubliez la chaleur, la beauté du soleil couchant, les yeux plissés pour lutter contre la lumière trop ardente. Ici, tout n’est que froid, blancheur de la neige et obscurité.

Que chasse donc ces personnages qui semblent bien mal assortis, équipés d’armes crachant des balles d’argent? Ils chassent les loups-garous, les wendigos. En fait, non. Ce n’est pas vraiment exact. Ce qu’ils traquent, impitoyablement, c’est la Mère de toutes ces créatures, la Dame, Notre-Dame des Loups, éliminant chacun des Rejetons (ou Rejs) qu’elle mettra sur leur route. Ça sent la poudre, le sang, la sueur, le feu de camp. Traqueurs et traqués sont impitoyables, échangent parfois leur statut de proies et de chasseurs, se rendent coup pour coup, et le lecteur est happé dans cette chasse fantastique, violente, sanglante. Même si dès la fin du premier chapitre j’ai compris ce qui allait se passer par la suite, je n’ai pas lâché ce récit jusqu’au point final, voulant savoir comment, pourquoi les choses tournent ainsi, je devenais aussi obsédée par la Dame que les Veneurs. Je voulais savoir si j’allais finir par la rencontrer, par l’affronter. Il n’est pas question ici de se positionner, de prendre partie pour le Bien ou le Mal, chaque « clan » ayant de bien mauvaises actions à son compteur. Et alors que cette quête de toute une vie, cette raison de vivre qu’est la chasse à la Dame, tourne au carnage, on se demande qui va en sortir vivant…

Un super roman dévoré d’une traite, au rythme savamment dosé, addictif, et un final parfait. Un récit que je ne peux que recommander vivement!

 

Édition présentée: Mnémos (mai 2014). ISBN/EAN13: 978-2-35408-176-8. Également disponible au format poche et en numérique.

3 réflexions sur “Notre-Dame des Loups (Adrien Tomas)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.