Un gentleman à Moscou (Amor Towles)

Roman de l’américain Amor Towles (1964 –   ), publié en 2016. La traduction française de Nathalie Cunnington paraît en 2018 aux éditions Fayard.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Au début des années 1920, le comte Alexandre Ilitch Rostov, aristocrate impénitent aux manières aussi désuètes qu’irrésistibles, est condamné par un tribunal bolchévique à vivre en résidence surveillée dans le luxueux hôtel Metropol de Moscou. Acceptant joyeusement son sort, le sémillant comte Rostov hante les couloirs, salons feutrés, restaurants et salles de réception de l’hôtel, et noue des liens avec le personnel de sa prison dorée, des diplomates étrangers de passage, une belle actrice inaccessible – ou presque –, et côtoie les nouveaux maîtres de la Russie soviétique. Mais, plus que toute autre, c’est sa rencontre avec Nina, une fillette de neuf ans, qui bouleverse le cours de sa vie bien réglée au Metropol. Trois décennies durant, le comte vit retranché derrière les grandes baies vitrées du Metropol, microcosme où se rejouent les évènements politiques de l’URSS. Le récit enlevé de ses aventures sous cloche forme une fresque romanesque prodigieuse, qui rend un vibrant hommage à l’âme et à la culture russes.

 

Ce que j’en pense:

Lorsque le comte Alexandre Rostov se retrouve assigné à résidence à l’hôtel Metropol, il prend cela avec philosophie. Même lorsqu’il doit quitter sa belle suite pour une pièce d’une dizaine de mètres carrés sous les combles. Les promenades dans les rues de Moscou, les soirées au Bolchoï ou au théâtre, tout cela appartient au passé.

On pourrait croire que ce huis-clos est d’un ennui mortel. Absolument pas! Malgré son univers rétréci, enfermé dans sa prison dorée, la vie du comte reste trépidante et pleine de surprises. Avec son flegme aristocratique, Alexandre Rostov va faire de nombreuses rencontres, nouer des amitiés, dont certaines assez inattendue, notamment avec la jeune Nina. Mais cette dernière aura une grande importance dans la vie du comte. C’est ainsi une vie qui s’écoule, avec ses hauts et ses bas, ses rebondissements. Avec le comte, le lecteur croise des voyageurs de différentes nationalités de passage à l’hôtel, en retrouve d’autres vus au même endroit plusieurs années auparavant. Le personnel du Metropol, pour la plupart, devient une sorte de famille de substitution, Rostov devenant même plutôt complice avec certains, mais toujours avec ce respect, cette prise de distance toute aristocratique malgré les années passées ensemble. Le lecteur se laisse emporter par cette vie qui défile, qui évolue, comme le fait le monde à l’extérieur de l’hôtel, sans jamais s’ennuyer, en souriant souvent, en tremblant parfois à la perspective qu’il puisse arriver quelque chose de fâcheux au comte Rostov. Amor Towles parvient à nous rendre un décor réduit à l’intérieur d’un hôtel extrêmement riche et c’est une prouesse admirable.

L’histoire d’Alexandre Rostov est ici rehaussée, mise en lumière, magnifiée par la voix de Thibault de Montalembert, très bien choisi pour ce récit. Son ton reflète à la perfection l’idée que l’on peut se faire du comte, avec ce je ne sais quoi d’aristocrate, le côté gentleman dans toute sa splendeur, agréable et serviable, avenant et courtois. Une merveille à écouter.

Un roman en huis-clos vraiment divertissant, avec un personnage central d’une grande justesse, bien plus sensible que ne le laisse paraître. Superbe!

 

Édition présentée: Audiolib (16/01/2019). Titre original: A Gentleman in Moscow. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nathalie Cunnington. Lu par Thibault de Montalembert. ISBN/EAN13: 9782367628363. Disponible également sur support papier et numérique.

 

Écoute faite dans le cadre du Prix Audiolib 2019


Une réflexion sur “Un gentleman à Moscou (Amor Towles)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.