Les ombres de Glozel (Robert De Rosa)

Roman du français Robert De Rosa, publié aux éditions De Borée le 15 mars 2018.

 

 

 

Quatrième de couverture:

Été 1989, les deux inspecteurs Grégory Des Cartes et Robert Spinoza sont chargés par leur patron, le commissaire Marcel Broust, de suppléer leurs collègues de Vichy. En pleine Montagne Bourbonnaise, dans le petit musée de Glozel, trois objets dont une tablette à écriture ont été dérobés. Rien d’important… Le déplacement aurait pu ressembler à une promenade touristique, d’autant qu’Émile Fradin, propriétaire et « inventeur »du site, est très volubile sur l’histoire de ses découvertes. Sauf que l’on retrouve dans les ruines du château de Montgilbert, tout proche, le cadavre nu d’une jeune fille, accompagné d’un des objets volés. L’enquête change de nature et amène les deux inspecteurs à côtoyer un étrange milieu paysan. Il leur faudra beaucoup de perspicacité pour relier les indices qui les conduiront tantôt vers des pratiques cérémonielles secrètes conduites par des personnages inquiétants, tantôt vers des intérêts économiques et stratégiques dissimulés.

Derrière ce roman apparaît en toile de fond le mystère du site archéologique de Glozel. Sa permanence à travers plusieurs siècles pourrait laisser penser que les sorciers de Glozel n’ont pas complètement disparu…

 

 

Ce que j’en pense:

Ce que j’aime dans les lectures que je fais, c’est lorsque j’apprends quelque chose ou que je m’interroge. Avec celui-ci, j’ai découvert Glozel, dans l’Allier, et son site archéologique controversé. Tout commence lorsque les inspecteurs Des Cartes et Spinoza, personnages découverts dans L’œil de la providence, doivent prêter main forte à leurs collègues pour un vol avec effraction au musée de Glozel. Mais lorsque ce vol est suivi d’un meurtre, cela change la donne pour nos deux inspecteurs pas comme les autres.

Alors que chacun se lance de son côté sur une piste pour retrouver le meurtrier, on explore la campagne, on y découvre les habitudes parfois un peu rustres, parfois bizarres des habitants de ce coin de France, on en apprend davantage sur la découverte du site de Glozel, et on plonge dans les mystères d’une étrange communauté wiccane. Des Cartes et Spinoza semblent bien souvent un peu perdus, et pourtant, ils parviennent à resserrer l’étau autour de l’assassin, tout en découvrant d’autres particularités concernant les environs de Glozel, un endroit décidément plein de surprises.

Un roman intéressant, tant au niveau de l’intrigue qu’au niveau « découvertes de nos régions ». Un bon polar, très divertissant.

 

Édition présentée: De Borée (mars 2018). ISBN/EAN13: 9782812922848.

Une réflexion sur “Les ombres de Glozel (Robert De Rosa)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.