Il est grand temps de rallumer les étoiles (Virginie Grimaldi)

Roman de la française Virginie Grimaldi, publié aux éditions Fayard le 2 mai 2018.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur: 

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.
Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.
Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.

 

 

Ce que j’en pense:

Submergée par le boulot afin d’éponger ses dettes, Anna ne profite pas de ses filles et par conséquent ne communique plus avec elles. La vie défile, l’emportant dans son flux et reflux de vagues de factures qui s’accumulent, au risque qu’Anna ne puisse plus sortir la tête hors de l’eau… Et alors que tout semble aller de mal en pis, Anna prend le parti de renverser la situation, de fuir en quelque sorte, et la voilà, elle et ses deux filles, dans un road trip qui les mènera en Scandinavie.

Dans ce roman, trois voix se succèdent, s’entrecroisent, se complètent, celles d’Anna, Chloé et Lily. Chacune va, à sa façon, donner son point de vue sur cette échappée un peu folle. Le lecteur découvre les espérances, les doutes, les forces et les faiblesses de chacune, leur façon de voir, de s’ouvrir au monde et aux personnes qu’elles vont rencontrer en chemin. Ces trois nanas, qui ne faisaient que se croiser, vont devoir apprendre à vivre ensemble 24 heures sur 24 dans un espace plutôt réduit, apprendre à se connaître aussi un peu, car à force de ne plus passer de temps ensemble, elles sont en quelque sorte devenues des étrangères les unes pour les autres.

C’est un récit frais (et pas parce qu’il se déroule en Scandinavie 😉  ), plein d’humour mais aussi d’amour, filial, maternel. C’est plein de bonne humeur malgré quelques thèmes pas super joyeux dont je ne parlerai pas pour éviter de spoiler (ou divulgâcher, si vous préférez). Il y a bien un ou deux incohérences, mais j’ai passé un bon moment lecture. C’est un livre qui donne le sourire et qui fait du bien! N’hésitez pas pour le dévorer!

 

Édition présentée: Fayard (02/05/2018). ISBN/EAN13 papier: 9782213709703. Également disponible sur support numérique (ISBN/EAN13 numérique: 9782213710556.

 

Un grand merci à Marie (elle se reconnaîtra!) pour cette découverte! 😉 

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s