Royaume de vent et de colères (Jean-Laurent Del Socorro)

Premier roman du français Jean-Laurent Del Socorro, publié aux éditions ActuSF en mars 2015 et récompensé du prix Elbakin.net 2015 du meilleur roman de fantasy français.

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

1596. Deux ans avant l’édit de Nantes qui met fin aux guerres de Religion, Marseille la catholique s’oppose à Henri IV, l’ancien protestant. Une rébellion, une indépendance que ne peut tolérer le roi.
À La Roue de Fortune se croisent des passés que l’on cherche à fuir et des avenirs incertains : un chevalier usé et reconverti, une vieille femme qui dirige la guilde des assassins, un couple de magiciens amoureux et en fuite, et la patronne, ancienne mercenaire qui s’essaie à un métier sans arme.
Les pions sont en place.
Le mistral se lève.
La pièce peut commencer.
Placé entre l’Histoire et la fantasy, ce premier roman de Jean-Laurent Del Socorro est époustouflant de maîtrise et d’érudition.
« Jean-Laurent Del Socorro ferre son lecteur et lui murmure à l’oreille : “voici pile l’histoire qui te manquait pour retrouver le goût de la littérature”. » Ugo Bellagamba

Ce que j’en pense:

Dans ce roman, nous suivons cinq personnages: Victoire, Axelle, Armand, Gabriel et Silas. Chacun va prendre la parole, donner au lecteur son point de vue sur les événements sur le point d’arriver. Ils ont tous un lien entre eux, chacun(e) est en relation avec au moins un autre de ces personnages. Et tous ont eu, vont avoir à faire appel à la violence, aux armes à leur disposition pour se défendre, ou attaquer selon le rôle qu’il/elle aura à jouer.

Les intrigues, puisque chaque personnage à son histoire, s’inscrivent dans l’Histoire. Jean-Laurent Del Socorro y place son récit de Fantasy avec brio. Et il rend son roman encore plus prenant puisque l’action principale se déroule sur une journée, qu’il divise en deux et intercale entre les deux une partie dans laquelle le lecteur découvre des bribes de vie de chaque personnage, comme des pages de journaux intimes, qui permettent de comprendre le passé de chacun(e), de saisir les raisons de leur présence à Marseille. L’auteur se sert de l’Histoire comme décor et se sont les personnages qui font vivre le récit, pas les faits historiques, bien qu’il ne les dénature pas et en tient compte dans le déroulement de sa fiction.

Ce premier roman est une merveille. Oui, j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman! On s’attache à chacun des personnages, dont la psychologie est bien développée, chacun(e) a ses blessures du passé, pas totalement oubliées, pas totalement cicatrisées, avec lesquelles il lui faut composer et continuer de vivre. Certains sentent que leur vie arrivent à son terme (« Merci Axelle, à vous et à Gilles, d’avoir adouci les derniers jours d’un homme qui ne croyait plus en rien. Je n’ai pas pu vous le dire en face. Je sais que c’est ridicule. On devrait toujours dire merci aux personnes qui nous sont chères avant qu’il ne soit trop tard » (p. 210)), d’autres deviennent ce qu’ils redoutaient (« Les regrets comme la colère ne t’apporteront aucun réconfort. Mais la colère, c’est tout ce qu’il me reste. Peut-être l’Ordre aura réussi à faire de moi un guerrier en fin de compte » (p.239)). Mais tous affrontent leur destinée, l’arme à la main, dans un nouveau combat…

Une très agréable découverte que je vous recommande vivement! Et je sais que le deuxième roman de Del Socorro, Boudicca, rejoindra prochainement ma Pile à Lire!

 

 

Édition présentée: ActuSF (03/2015). ISBN/EAN 13 papier: 9782917689837. Également disponible au format numérique juste ici.

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


5 réflexions sur “Royaume de vent et de colères (Jean-Laurent Del Socorro)

    1. C’est après les conseils de Laurent que je me suis décidée à le lire, et je ne regrette vraiment pas. Le deuxième roman de Del Socorro, Boudicca, est aussi très bien!

    1. Oh oui! J’ai lu Boudicca également, mon avis paraîtra prochainement, et je l’ai tout autant aimé que celui-ci. Del Socorro a un style tellement immersif!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.