Le premier jour du reste de ma vie (Virginie Grimaldi)

Premier roman de la française Virginie Grimaldi (1977 –  ), publié le 21 janvier 2015 chez City.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari  : décoration de l’appartement, gâteaux, invités… Tout, y compris une surprise  : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris «  un aller simple pour ailleurs  ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin.
Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière pour faire le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde.

 

Ce que j’en pense:

Marie a passé sa vie de femme mariée à la maison, à élever ses jumelles, à supporter son mari Roger, ainsi que les appels et SMS que ce dernier recevait d’autres femmes. Mais un jour, trop c’est trop. Ses filles sont grandes, l’encouragent, et voilà qu’elle plaque tout et s’embarque pour une croisière autour du monde, chose qu’elle a toujours rêvé de faire. Enfin, elle ose vivre pour elle. Rapidement, elle va se lier d’amitié avec deux autres femmes, Anne et Camille, et toutes les trois vont profiter de ces trois mois pour renouer avec le bonheur. Grâce à leurs rencontres avec d’autres passagers, on observe un éventail varié de personnages, de la jeune femme timide à l’octogénaire qui redécouvre l’amour en passant par celle qui se croit femme fatale et celle qui trouve toujours à redire.

Comme chaque roman de ce genre que j’ai pu lire, on trouve quelques clichés, mais cela reste une lecture feel good agréable, et j’avoue que j’avais besoin de quelque chose de léger au moment où je l’ai lu. Pari réussi, puisque j’ai dévoré ce roman en une journée! Je voulais savoir ce qui se cachait derrière les envois mystérieux de cartes postales de Anne, je voulais savoir si Camille allait réussir son défi, si Marie allait vraiment sortir de sa chrysalide et laisser parler la femme qu’elle est au fond d’elle. Tout en sachant que ça va forcément bien se terminer pour elles trois, j’étais impatiente de savoir comment elles allaient parvenir à renouer avec l’amour, parce que c’est bien de cela qu’il est question.

Et puis… J’ai toujours eu du mal à m’identifier aux héroïnes de ce genre de roman, souvent trop préoccupées par leur apparence, par le fait d’avoir la dernière paire d’escarpins à la mode ou de donner les meilleures réceptions. Toutes ne sont pas comme ça, heureusement! Mais aucune ne me parlait vraiment. Jusqu’à Marie, cette femme qui a vécu comme une ombre, dans l’ombre, et qui a toujours fait en sorte que tout se passe au mieux pour son mari et ses filles au risque de s’oublier. Certains aspects de ce personnage ont fait écho en moi, et je l’ai de suite trouvée sympathique. C’est peut-être aussi la raison pour laquelle j’ai autant aimé cette lecture! Cela tient à pas grand chose, parfois 😉

Malgré quelques détails que j’ai trouvé un peu tiré par les cheveux et la présence de clichés, c’est un roman léger, plein d’ondes positives, qui donne le sourire grâce à de nombreuses situations drôles. Et bien qu’il se termine par un happy end en mode guimauve, ça fait du bien!

 

 

 

Édition présentée: Le Livre de Poche ( 04/05/2018). ISBN/EAN13 papier: 9782253098461. Disponible sur support papier, numérique et audio.

 

 


Une réflexion sur “Le premier jour du reste de ma vie (Virginie Grimaldi)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.