Les dents de la mer (Peter Benchley)

Roman de l’américain Peter Benchley (08/05/1940 – 11/02/2006) paru en 1974.

 

 

 

  

 

Présentation de l’éditeur:

Été 1975, sur l’île d’Amity, peu avant le début de la période estivale. Un soir, une jeune femme un peu éméchée abandonne son petit ami qui s’est assoupi sur la plage pour aller se baigner. Mais, après quelques brasses, elle se fait happer par un grand requin blanc venu des profondeurs. Son cadavre mutilé sera retrouvé le lendemain matin sur la grève.

Début de la psychose… D’autant qu’un enfant disparaît peu de temps après, qu’un homme est dévoré vivant par le squale… Faut-il interdire l’accès à la plage ? Les autorités sont partagées. Seul consensus : il faut éliminer le monstre. Quint, le pêcheur, Brody, le chef de la police, et Hooper, le jeune océanographe expert en requins – et en femmes – vont alors engager une lutte sans merci contre le monstre mangeur d’hommes.

 

 

Ce que j’en pense:

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas (mais dans quelle grotte vivez-vous? ), les dents de la mer prend place dans une petite station balnéaire américaine dont la principale ressource pour ses habitants est le tourisme estival. Alors quand un requin s’installe dans le coin et en fait son garde manger, forcément, ça coince! Doit-on fermer les plages et voir la ville s’éteindre, ou doit-on prendre le risque d’une attaque juste pour faire de l’argent? La sécurité ou le profit?

Au fil de ce récit, c’est aussi un tableau de l’Amérique des années 70 qui se dessine, dont les populations des petites bourgades comme Amity se remettent difficilement des conséquences de la crise. On y trouve, entre autres, celui qui a les dents longues et fricote avec les mauvaises personnes pour réussir, la femme qui cherche un peu de frissons pour égayer sa vie monotone, les estivants qui se croient tout permis parce qu’ils sont conscients que leur argent permet de faire vivre la ville. Mais les personnages que l’on va suivre le plus dans ce roman sont le chef de la police Martin Brody, un océanographe spécialiste des requins, Matt Hooper, ainsi que Bart Quint, un pêcheur. Ce qui les lie tous les trois est la quête et l’affrontement du requin et chacun est vraiment intéressant psychologiquement. Peter Benchley n’hésite pas à décrire certaines scènes de son récit du point de vue du requin, donnant ainsi à l’animal l’importance qu’il mérite. Il est après tout l’un des protagonistes principaux de l’histoire.

Si vous avez vu le film avant d’avoir lu le roman, sachez qu’il y a de nombreuses différences entre les deux. D’ailleurs l’auteur en parle dans son introduction, fort intéressante, dans laquelle il présente les raisons pour lesquelles il a écrit ce récit, les engagements qu’il a pris.

Bien que le rythme soit assez inégal, j’ai passé un bon moment de lecture et j’ai vraiment beaucoup aimé la fin! Elle se situe à des années-lumière de celle de l’adaptation ciné, et je la trouve tellement meilleure! Livre ou film, il s’agit pour moi d’un incontournable de la saison estivale, bien qu’il ait tant porté préjudice aux requins en leur collant cette étiquette de mangeurs d’hommes.

 

Édition présentée: Audible Studios (28/06/2018). Titre original: Jaws ©2016/1974/2002/2005 JAWS par Peter Benchley / Benchley IP, LLC / Introduction par Peter Benchley / Archipoche. Traduit de l’américain par Michel Deutsch. Lu par Pascal Casanova.

 

Merci à Angèle Boutin de l’équipe Audible pour ce classique de l’été!

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin:

Steven Spielberg a réalisé l’adaptation de ce roman qui est sortie dans les salles obscures en 1975. Perso, j’adore le regarder de temps en temps, même si ça a mal vieilli. En voici la bande annonce:


Une réflexion sur “Les dents de la mer (Peter Benchley)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.