Léviatemps (Maxime Chattam)

Thriller du français Maxime Chattam, publié aux éditions Albin Michel le 1er Octobre 2010.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

À trop désirer la mort, on y brûle son âme.

Paris, 1900.

Prisonnier de son succès, un écrivain décide de tout quitter pour entrer au plus profond de ses cauchemars, de ses abysses, explorer ce qu’il y a de pire en lui. Dans ce terreau de peurs se cache la matrice des monstres enfouis en chacun de nous. Un Léviathan d’ombres, un golem de violence.

Guy de Timée voulait déterrer la fange, il va rencontrer le Mal.

Des cercles ésotériques de la capitale aux démesures de l’Exposition universelle, le début du XXe siècle inspire à Maxime Chattam un thriller halluciné où les progrès de la science nourrissent la folie des âmes perdues en quête d’éternité.

 

 

Ce que j’en pense:

Guy de Timée, écrivain à succès, a quitté femme et enfant, se sentant prisonnier de valeurs, étouffé par une vie que ne lui correspondaient pas.

« C’en était trop pour cet homme qui s’était toujours rêvé voyageur, aventurier, libre comme l’air, à décortiquer le monde et les âmes sans autre pression que celle de ses besoins naturels. » (p 15)

« […] Un homme qui pense à sa survie avant le bonheur de sa fille, voilà quel monstre je suis. Et c’est toi, ma puce, qui souffre de mes maux. Mais vois-tu, ma belle Clara, j’ai été faible, je me suis laissé enfermer dans une vie que je ne voulais pas, par une société qui ne me ressemblait pas, et aujourd’hui, tu es la belle erreur que j’ai faite, son paroxysme, une cruelle mais magnifique erreur. Et c’est à toi de l’assumer…[…] » (p. 283)

En ce début de XXè siècle, Guy de Timée prend donc le parti de vivre comme il l’entend, loin des carcans de l’époque, et trouve refuge dans une maison close. C’est lorsqu’une des courtisanes de l’établissement qu’il occupe est retrouvée morte en pleine rue, devant la porte, que Guy, dans un désir de vengeance et de quête de vérité, va se lancer à la poursuite du responsable de cet acte affreux, la pauvre femme ayant été retrouvée dans une position évoquant une souffrance immense. Aidé par Martial Perotti, un policier épris de la malheureuse victime et de Faustine, une mystérieuse femme vivant elle aussi au Boudoir de soi, Guy va donc plonger dans la noirceur de l’âme humaine, dans les coins sordides de Paris et il découvre que ce meurtre atroce n’est pas le premier.

Dans ce Paris d’un autre temps, au charme désuet, où les claquements des sabots sur le pavé est encore omniprésent, l’esprit humain n’a pourtant pas de limite dans l’horreur avec ces crimes épouvantables. Maxime Chattam nous propose un voyage dans le temps en plus de son intrigue, et avec les investigations de Guy, Faustine et Martial, nous expose les débuts du profilage.

De la misère des ruelles sales et mal famées de la capitale à la splendeur de l’Exposition Universelle, Chattam fait osciller le lecteur entre ombre et lumière, entre les apparences et ce qui est caché, entre la bonté et la noirceur de l’âme humaine. Rien ni personne n’échappe à cette dualité. Un thriller prenant.

 

Édition présentée: Albin Michel (Octobre 2010). ISBN/EAN13: 9782226215307. Également disponible sur support numérique et audio.

 

 

Pour aller plus loin:

Dans ce roman, il est plusieurs fois fait mention des crimes de Jack l’Éventreur. Il s’avère que c’est au cours de cette enquête qu’a été rédigé, par Thomas Bond, le plus ancien document de profilage criminel connu. Thomas Bond serait, par conséquent, le premier profileur de l’Histoire.

 


Une réflexion sur “Léviatemps (Maxime Chattam)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.