Fucking Business (Do Raze)

Deuxième roman de la française Do Raze (1973 –  ), publié chez HC éditions le 12 Avril 2018.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Il est tueur à gages corporate. Ses clients sont des entreprises.
Ses victimes des entrepreneurs trop inspirés, des ingénieurs trop brillants, des talents trop menaçants.

Ses méthodes sont infaillibles, sa vie est volontairement aseptisée, froide et chirurgicale. Il vit dans l’ombre de notre monde, celui que l’on croit connaître, mais dont on ne mesure pas le cynisme.
Lui sait. Il voit ce que l’on ne voit pas, il travaille pour ceux qui dirigent.
Il tue pour ceux qui décident. Mais alors qu’il s’apprête à éliminer sa trente-cinquième victime, tout bascule. Le système qu’il croit si bien connaître commence à se fissurer.

« Dans son monde, on l’appelle Bleu. »

Do Raze entraîne le lecteur dans une course contre la montre et contre l’inéluctable évolution de notre société. Les nouvelles générations vont révolutionner l’ordre du monde. Elles ont déjà commencé et nous ne voyons rien.
Un thriller glaçant et visionnaire.

 

Ce que j’en pense:

Le narrateur de ce récit, c’est Bleu. Bleu est tueur à gages corporate. Sa vie, ses relations, se résument à son job, aussi horrible qu’il soit. Il décrit l’entreprise pour laquelle il travaille comme s’il s’agissait d’une boîte tout à fait classique, avec sa hiérarchie, ses codes.

Le roman commence alors que Bleu reçoit un nouveau contrat. On le suit dans ses préparatifs, sur l’élaboration d’un plan pour tuer la victime désignée. D’ailleurs, à ce propos, Bleu nous dit:

 » […], il existe plusieurs façons de tuer une personne. Vous pouvez le faire socialement; professionnellement; psychiquement. Ou physiquement. » (p. 17)

Son regard sur notre société est froid, cynique. Et pourtant, on ne peut s’empêcher de se dire qu’il n’a pas tout à fait tort.

 » Obéir, jouir. Telles étaient les abscisse et ordonnée de mon alignement personnel. Aucune noblesse, aucun mérite: je n’étais qu’un être téléguidé par des désirs supérieurs à sa volonté. Mais à bien à y regarder, n’était-ce pas notre lot à tous?

Vous, je suis sûr que vous pensez valoir mieux que cela. Vous préférez vous voir comme un être libre, libre de ses actes et de ses choix. Avec un alignement bien comme il faut. Mais posez-vous la question. Au fond de vous, en toute sincérité, interrogez-vous. Que faites-vous chaque jour sinon vous plier? Aux conventions, aux modes, à l’innovation. À votre boss, à votre banquier, à votre femme. À votre fournisseur d’accès internet… » (p. 124)

Selon Bleu, nous sommes tous des pions malgré nous. Et peut-être bien que ceux qui réussissent le mieux sont ceux qui en ont le plus conscience, et qui se placent en conséquence sur l’échiquier de la vie. Mais voilà que l’univers de Bleu s’écroule. Le chasseur devient chassé. Car partout l’évolution est en marche, et sa profession est en pleine mutation.

Le rythme du roman est très bien géré, et j’ai apprécié que l’autrice ne cherche pas à nous rendre ses personnages sympathiques. Elle nous les montre tels qu’ils sont, sans fard, et c’est au lecteur de se faire son opinion.

Un thriller vraiment réussi et un coup à ne plus regarder les faits divers de la même manière, surtout si vous avez tendance à être complotiste!

 

 

 

Édition présentée: HC éditions (Avril 2018). ISBN/EAN13: 9782357203655. Disponible également au format numérique.

 

Merci à HC éditions et à Babelio! 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


Une réflexion sur “Fucking Business (Do Raze)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.