L’assassin du roi (L’Assassin Royal T2) (Robin Hobb)

Deuxième volet de la série L’Assassin Royal, écrit par Robin Hobb, pseudonyme de l’américaine Margaret Astrid Lindholm Ogden (05/03/1952 –  ), et publié en 1996. La première parution en édition française remonte à Février 1999.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Les Pirates rouges sèment la mort et la désolation dans les Six-Duchés. Le royaume est affaibli et ne dispose que de peu de ressources pour les combattre. Le roi est seul, entouré d’une cour qui intrigue, d’une armée qui doute et… d’un assassin royal. Fitz, le bâtard princier, est devenu une arme redoutable et redoutée. Il maîtrise le Vif – la faculté de communiquer avec les animaux – et devient expert dans l’Art. Guerrier accompli, rompu à toutes les façons de tuer, il personnifie autant la justice du roi qu’il est le chevalier servant du prince Vérité. Mais il est aussi un obstacle pour le prince Royal qui veut accéder au trône, et nombreux sont ceux qui souhaitent sa mort…

 

Ce que j’en pense:

L’univers dans lequel évolue FitzChevalerie est toujours aussi enchanteur! Comment ne pas succomber à un style aussi immersif? Ici, le lecteur retrouve Fitz métamorphosé. Il n’est plus cet enfant timide et qui fait tout pour passer inaperçu. Si dans le premier opus, il ne savait pas vraiment qu’elle était sa place à Castelcerf, désormais, il sait qui il est, quel est son rôle. Le sang royal qui coule en lui se manifeste lorsque, fatigué par les épreuves traversées, il ne se contrôle pas et laisse parler celui qu’il est vraiment. Tentant de démêler les intrigues de la cour, de servir son roi au mieux, il ne va pas pour autant oublier de penser à lui et à son bonheur.

Dans ce volume, on croise plus fréquemment le Fou, un personnage énigmatique qui semble avoir un rôle très important dans cette saga. Le lecteur, comme Fitz, tente de mieux le connaître, d’en apprendre un peu plus sur lui et ses origines, mais surtout, on tente de le comprendre! Car le Fou a une façon bien à lui d’exposer ses pensées! Ce mystère qui l’entoure, sa façon de s’exprimer, rarement claire et directe, rendent ce personnage intéressant, par le secret qu’il semble représenter, mais surtout par tout ce qu’il semble savoir.

Entre alliés, amis et amour, Fitz sait désormais sur qui il peut compter et de qui se méfier. Car le danger n’est jamais loin à Castelcerf. Entre les Pirates Rouges et les intrigants, Fitz n’a pas le temps de se reposer sur ses lauriers.

Un début de série vraiment prenant et réussi.

 

Édition présentée: J’ai Lu (Février 2011). Titre original: Royal Assassin. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Arnaud Mousnier-Lompré. ISBN/EAN13: 9782290313237. Disponible en format numérique et audio.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


2 réflexions sur “L’assassin du roi (L’Assassin Royal T2) (Robin Hobb)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.