L’Edda (Snorri Sturluson)

Rédigée au début du XIIIè siècle par l’historien islandais Snorri Sturluson. Cette nouvelle traduction du viel islandais par François-Xavier Dillmann est parue chez Gallimard le 21 Février 1991.

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Rédigée au début du XIIIe siècle par l’éminent historien islandais Snorri Sturluson, l’Edda constitue le recueil de mythologie nordique le plus complet que nous ait légué le Moyen Âge scandinave. Au cours de récits souvent hauts en couleur, l’auteur retrace tout d’abord la création de l’univers à l’origine des temps, avec notamment l’épisode du démembrement d’Ymir, le géant primitif ; puis il présente les principaux dieux de l’antiquité païenne et raconte leurs exploits, leurs aventures et leurs querelles, tandis qu’à l’arrière-plan se profile de plus en plus nettement le drame du monde, le fameux Crépuscule des dieux, dont la description particulièrement saisissante constitue le point d’orgue de l’ouvrage.
Bien qu’il ait été conçu plus de deux siècles après la conversion offcielle de l’Islande au christianisme, ce traité témoigne d’une intime connaissance des poèmes mythologiques composés à l’époque païenne tant en Norvège que dans l’île des sagas. À ce titre, l’Edda offre un intérêt capital pour l’étude de l’ancienne religion scandinave, de même que pour les enquêtes de mythologie comparée indo-européenne.
Cette nouvelle traduction repose sur un examen approfondi de la tradition manuscrite de l’œuvre, en sorte qu’à la différence des traductions précédentes, elle tient largement compte des principales variantes fournies par les manuscrits de l’Edda.

 

Ce que j’en pense:

Bien qu’il s’agisse d’extraits, je me suis plongée dans ce texte avec plaisir. On y trouve des récits sur la création du monde, sur les relations entre les différentes divinités, Ases et Vanes, mais aussi géants, des nains, des Elfes. C’est une présentation accessible des neuf mondes abrités par l’Yggdrasil, l’Arbre du Monde. Le lecteur peut trouver ici les frasques de Loki, l’histoire de Fenrir, fils de Loki et loup élevé par les Ases. En toute fin d’ouvrage, on fait la connaissance de quelques Walkyries.

Il s’agit, pour le curieux qui s’intéresse à la mythologie nordique, d’un ouvrage incontournable, qui pose les bases de cette mythologie. Rédigé à une époque proche de la période viking, l’Edda est le texte le plus fiable sur cette mythologie, dont J.R.R. Tolkien était particulièrement fan, et dont il s’est inspiré dans son oeuvre.

 

 

Édition présentée: Gallimard (collection L’aube des Peuples, Février 1991). ISBN/EAN13 papier: 9782070721146.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.