Féelynides – Attraction (Cathy Dujardin)

Publié en mai 2017 par la française Cathy Dujardin.

 

 

Présentation:

Aidan doit quitter les USA où il a grandi pour suivre sa mère en Irlande pour y intégrer la prestigieuse université de Cork pour un nouveau départ. Dans cette nouvelle vie, Aidan nous entraîne dans un monde où les cauchemars et la réalité, côtoient les mythes et les légendes. Découvrez un univers dans lequel l’amitié, les secrets, les meurtres et les rebondissements se mêlent dans une incroyable épopée sur fond de brumes celtiques. « Rien ne sera plus jamais pareil ». Un nouveau héros débarque dans l’univers du fantastique, évadez vous en découvrant les aventures d’Aidan Trevor.

 

Ce que j’en pense:

Au fil de ce récit, on se trouve en présence de personnages mystérieux, dont la plupart font en sorte de garder le secret sur leur véritable nature, et d’autres ne savent pas du tout ce qu’ils sont. Vous l’aurez compris avec le titre, il sera ici question de fées, mais pas seulement. Car plusieurs créatures vont se rapprocher de Aidan, pour le protéger ou pour tenter de lui nuire. Mais pourquoi, me demanderez-vous? Ça, c’est à vous de le découvrir!

Ce roman avait tous les ingrédients pour me plaire. Tout d’abord, le lieu choisi pour l’intrigue, l’Irlande, connue entre autres pour ses légendes et ses magnifiques paysages. Ensuite, des créatures fantastiques, parfait pour ajouter un peu plus de mystères. Pourtant, entre cet ouvrage et moi, le courant n’est pas passé. Je ne remets pas le travail de l’autrice en doute. C’est un récit qui plaira certainement à d’autres, mais il n’est pas pour moi. Je n’ai pas trouvé le personnage d’Aidan crédible, et la théorie sur l’origine des fées m’a paru vraiment trop tirée par les cheveux. Commençons par Aidan: qui se fait des copains comme ça? Cela ne fait pas naturel. Ces gens s’imposent à lui, l’empêchent même de tenter de faire d’autres connaissances et ça ne le dérange pas plus que ça? Comment peut-on se fier aussi facilement aux premières personnes que l’on rencontre? Concernant l’origine des fées, il paraît que souvent, plus c’est gros, mieux ça passe. Mais là, il faut avouer que c’est carrément énorme! Et, j’en suis la première désolée, c’est plutôt difficile d’avaler un truc pareil! De plus, le lecteur sait que cela se déroule en Irlande parce que Cathy Dujardin le dit, mais aucune description ne m’a faite me sentir en Irlande. J’en demande peut-être trop, après tout.

Je suis vraiment navrée pour l’autrice, mais en ce qui me concerne, l’essai ne sera pas transformé. D’autres trouveront probablement cette histoire à leur goût, aussi je vous encourage à vous faire une idée par vous-même. Je ne suis juste pas le bon public, semble-t-il.

 

 

Édition présentée: auto-édition (mai 2017). ISBN/EAN 13 papier: 979-1096327003. Disponible sur support papier et numérique.

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s