Les calices du temps (épisode 1) (S.N. Lemoing)

Nouvelle série de la française S.N. Lemoing (1987 –  ).

 

 

 

 

Présentation:

Maria, 26 ans, est une des meilleures recrues de la police de Los Angeles.
On ne peut pas dire qu’elle soit très féminine : elle excelle en sports de combat, déteste les robes et n’avoue jamais ses sentiments à un homme.

Un jour, tandis que son petit frère Juan, un ado geek, reçoit un mystérieux colis contenant des coupes de l’époque médiévale, ils se retrouvent propulsés au début du XVIème siècle.

Ils vont devoir se fondre dans le décor en attendant de trouver le moyen de rentrer chez eux.

 

 

Ce que j’en pense:

Ce qu’il y a de bien avec les voyages dans le temps, c’est que cela amène des situations cocasses, et les personnages anachroniques doivent faire un effort considérable pour chasser le naturel afin d’éviter de mettre leur vie en danger dans un monde qui n’est pas le leur, dans une époque bien différente de ce qu’ils connaissent.

Ce premier volet ne déroge par à la règle. Et il faut dire que Maria est une femme avec du tempérament et sa manière de parler est à mille lieues du langage de l’époque dans laquelle elle a atterri avec son frère. Mais tous deux n’ont pas d’autre choix que de tenter de se fondre dans le décor, en tentant de ne pas s’attirer d’animosité.

C’est un récit drôle, surtout que Maria n’est pas la dernière pour mettre les pieds dans le plat! Heureusement pour elle, son frère la sort toujours d’embarras! Le style de S.N. Lemoing est toujours aussi agréable et on se laisse emporter dans ces aventures improbables, le sourire souvent aux lèvres. Il y a cependant un détail qui me gêne un peu. Le voyage dans le temps, pas de souci, j’assimile, par contre, j’ai du mal à saisir pourquoi il y a eu en même temps voyage dans l’espace. En effet, Maria et Juan sont de Los Angeles et se retrouvent en Angleterre. Et là, j’ai un peu plus de mal. Mais peut-être que l’auteur nous expliquera pourquoi dans un prochain volet? En dehors de ça, cela reste prenant, et on sent que certains personnages sont de vrais comploteurs!

 

 

Édition présentée: auto-édition (2017). Disponible en numérique.

 

Merci à S.N. Lemoing pour sa confiance renouvelée et pour ces nouvelles aventures qui promettent de bons moments de lecture!

 

Pour aller plus loin:

Vous pouvez suivre S.N. Lemoing sur son site et son compte twitter. Une page Facebook est également consacrée à la série Les calices du temps.

Vous pouvez aussi retrouver mon avis sur d’autres écrits de S.N. Lemoing, comme Powerful T1, Mes 7 ex: Juliette, et aussi Shewolf T1: l’apprivoisement.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s