La Marque des Cinq (Chroniques d’un Saint Exorciste T1) (Dana B. Chalys)

Premier opus de la série Chroniques d’un Saint Exorciste, publié en auto-édition le 30 Juin 2016 par la toulousaine Dana B. Chalys (1988 –   ).

 

 

 

 

 

 

Présentation:

Depuis des siècles, dans le secret le plus total, une branche occulte de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem combat les forces démoniaques avec l’aide de ses chevaliers exorcistes.

À seulement vingt-six ans, Nathan est le plus puissant d’entre eux, le Saint Exorciste, celui que l’Enfer craint par-dessus tout à cause de sa particularité unique : sa main droite manipule les forces divines tandis que sa gauche maîtrise les infernales. Mais que cache véritablement son pouvoir ? Et pourquoi les lieux de ses derniers exorcismes semblent former le début d’un immense pentagramme en plein cœur de Toulouse ? Se pourrait-il que les deux soient liés ?

Comme si les ennuis n’étaient déjà pas assez nombreux, le Destin décide de mettre sur sa route une étudiante qui ne possède aucun don sinon une chance insolente. Détail qui pourrait bien lui sauver la vie à l’heure où les démons se font plus menaçants que jamais.

 

 

Ce que j’en pense:

Avec les rues de la Ville Rose pour décor, voici un roman fantastique haletant et addictif. Le récit est à deux voix, celle de Nathan, le Saint Exorciste, et de Donna, une étudiante. Dès les premières lignes, le lecteur est dans le vif du sujet, le récit s’ouvrant sur un exorcisme. Si, à travers Donna, Nathan nous apparaît sombre, ténébreux, manipulateur, violent et solitaire, on se rend compte grâce au point de vue de l’exorciste que ce n’est qu’une carapace, une protection, une armure qu’il revêt pour protéger les autres et pour se protéger lui-même. C’est un homme qui souffre de la solitude qu’il s’impose, mais ses activités, et un événement particulièrement douloureux de son passé ne lui laissent pas vraiment d’autres choix. Il tente de tromper sa solitude avec Tit, un domovoï, un esprit du foyer, pour lui tenir un peu compagnie.

Les exorcismes successifs auront un impact sur la santé de Nathan, que Donna tente d’aider du mieux qu’elle le peut, et surtout quand il lui en laisse l’opportunité. Mais autour de Donna gravitent des personnages qui pourraient bien avoir une certaine influence sur le Saint Exorciste. Baissera-t-il sa garde ou s’isolera-t-il davantage?

J’ai découvert la plume de Dana B. Chalys grâce à Il pleuvra sur la lande, et ici encore, elle a su, dans un style direct, sans temps mort, me plonger dans son univers très rapidement. C’est super agréable à lire et on se laisse emporter dans ces aventures sans aucune résistance, tant cela paraît normal. Le lecteur n’est pas noyé sous des explications, Dana B. Chalys nous impose sa vision des choses le plus naturellement du monde et on y adhère sans problème. C’est sombre, parfois violent, avec une touche d’humour et une pincée de romance, c’est prenant dès les premières lignes. Malgré son air renfrogné et peu amical, on s’attache à Nathan et on ne peut que vouloir l’aider, comme le fait Donna.

Une série qui promet d’être palpitante!

 

 

Édition présentée: auto-édition (Juin 2016). ISBN/EAN13 papier:  978-2954242996. Disponible sur support papier et numérique.

 

Merci à Dana B. Chalys pour sa confiance renouvelée.

 

 

Pour aller plus loin:

 Vous pouvez suivre Dana B. Chalys sur son site, sa page Facebook et son compte Twitter

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s