Là où tu iras j’irai (Marie Vareille)

Quatrième roman de la française Marie Vareille (27/02/1985-    ), publié aux éditions Mazarine le 15 Mars 2017.

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique. 
Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier. 
La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde. 
 
Une comédie pétillante, pleine d’humour et d’émotions.

 

Ce que j’en pense:

Voici un récit que l’on peut qualifier sans rougir de lecture feel-good. En effet, le ton est léger, bon nombre de situations décrites sont comiques et prêtent à sourire et même à rire! Mais derrière cet humour, ce rythme assez soutenu, Marie Vareille parvient à nous parler de la vulnérabilité des enfants et du difficile sujet du deuil, et particulièrement chez l’enfant avec le personnage de Nicolas. Nicolas et Isabelle, malgré leurs années de différence, leurs univers différents, sont des personnages qui ont les mêmes blessures, et ce sont ces blessures qui vont les rapprocher. Chaque personnage souffre à sa façon, dans ce récit, et cette famille, qui aurait pu faire front pour surmonter cette épreuve, s’est totalement disloquée, rendant chacun plus vulnérable, plus malléable, pouvant devenir la victime de personnes mal intentionnées. L’auteur ne verse jamais dans le mélo, préférant un ton optimiste et plein d’humour, qui va si bien avec le soleil italien qui illumine ses pages.

Si vous avez envie d’une lecture qui fait du bien, ce roman est fait pour vous! Entre le cadre décrit et le style de Marie Vareille, ce récit va vous redonner le sourire!

 

Édition présentée: Mazarine (Mars 2017). ISBN/EAN13 papier: 9782863744284. ISBN/EAN13 numérique: 9782863744192.

 

 

Badge Lecteur professionnel

 

Pour aller plus loin:

Vous pouvez suivre toute l’actualité de Marie Vareille sur sa page Facebook, son compte Twitter et son compte Instagram.

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s