Le sang des Dieux et des Rois Livre I (Eleanor Herman)

Roman de l’américaine Eleanor Herman (1960 –  ). Publié en 2014 sous le titre Legacy of Kings. La traduction en français de Madeleine Nasalik est parue en 2016.

 

 

Présentation de l’éditeur:

Imaginez une époque ou les dieux s’amusent des souffrances des hommes.
Ou des forces maléfiques se déchaînent aux confins du monde connu.
Ou des cendres des villes naissent des empires.

Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais il est irrésistiblement attiré par une nouvelle venue.
Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de la cour sans dévoiler sa mission secrète : tuer la reine.
Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina. Même s’il doit pour cela se mesurer à Héphestion, tueur sous la protection d’Alexandre.
Enfin, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre malgré elle, part en quête des légendaires et mortels Dévoreurs d’Âmes, seuls capables d’infléchir son destin.

 

 

Ce que j’en pense:

Tout le monde connait Alexandre le Grand, roi macédonien de l’Antiquité. Dans ce récit, on le découvre encore adolescent, âgé de 16 ans, évoluant entouré de complots de toutes sortes, tentant de trouver sa place, de s’affirmer, comme un ado ordinaire, ce qu’il n’est pas. Mêlant habilement faits et personnages historiques à de la fiction, Eleanor Herman nous fait suivre différents personnages, tous liés à Alexandre, permettant à travers ces différents points de vue d’appréhender les jeux de pouvoir, de mieux développer la psychologie de chacun. Le lecteur se trouve mêlé à différentes intrigues, le danger est partout, les alliances qui sont faites sont parfois de simples calculs pour mieux atteindre l’ennemi. Chaque personnage est intéressant, par ses doutes, par ses choix. Chacun a un rôle important dans le déroulement de l’action du récit.

Fresque historique autant qu’agréable divertissement, ce récit permet un bien sympathique voyage dans le temps grâce à des descriptions bien documentées sur les us et coutumes de l’époque. De plus, ce roman a comblé une lacune dans mon savoir: rien de très important, mais j’ignorai qu’Alexandre le Grand avait les yeux vairons. Voilà! J’ai avoué mon ignorance!

Si vous aimez les ambiances antiques où secrets, complots et combats à l’épée sont de rigueur, alors ce roman est fait pour vous!

 

Édition présentée: Robert Laffont (collection R – 2016). Titre original: Legacy of Kings. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Madeleine Nasalik. ISBN/EAN13: 9782221193013. Disponible sur support papier et numérique.

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s