La menace (S.K. Tremayne)

Deuxième roman publié sous le pseudonyme S.K. Tremayne par le britannique Sean Thomas en 2016. Les éditions Presses de la Cité assure la distribution en France de la traduction de Valérie Malfoy dès le 2 Mars 2017.

 

 

Présentation de l’éditeur:

« Tu vas mourir à Noël »

Quand Rachel épouse David Kerthen, un bel et brillant avocat, elle n’en croit pas sa chance. Loin de Londres et des années de vache maigre, elle découvre les joies de la vie de famille auprès de l’affectueux petit garçon de son mari, Jamie. Au coeur des Cornouailles, dans un manoir surplombant les déchirures de la côte et l’Océan impétueux, elle joue déjà à la châtelaine.
Mais le conte de fées se ternit vite : le souvenir de Nina, la première épouse de David, disparue deux ans auparavant, hante encore les couloirs de cette demeure séculaire. Et peu à peu son petit Jamie adopte vis-à-vis de Rachel un comportement inquiétant, prophétisant l’avenir et niant certaines réalités.Qu’est-il arrivé à Nina ? Que cache le sourire du séduisant avocat ? Et Rachel, que vient-elle faire dans cette histoire ? Tandis que la suspicion commence à ronger le jeune couple, Jamie prédit à Rachel qu’elle mourra à Noël…
Dans un huis clos glaçant où les éléments se déchaînent, l’auteur du best-seller Le Doute revient avec un nouveau supplice psychologique qui capture le lecteur à la croisée du Rebecca de Daphné Du Maurier et du Sixième Sens de M. Night Shyamalan pour ne le délivrer qu’à la toute dernière page.

 

 

 

Ce que j’en pense:

Un début qui ressemble à une histoire de princesse digne de Disney, le tout planté dans un décor un peu sauvage, balayé par les vents, un lieu inquiétant au passé sombre. Un endroit marqué par les tragédies. Rachel et David ont tous deux un passé lourd à porter, un passé qui va les rattraper, là, en Cornouailles, et on se demande comment leur couple va tenir le coup face à cette terrible tempête qui va s’abattre sur eux et le manoir de Carnhallow.

Ce thriller malmène le lecteur tout autant que ses personnages. On se laisse prendre à cette atmosphère qui devient de plus en plus oppressante, ballotté entre mensonge et réalité, entre secrets et révélations, entre folie et pleine conscience. Et ce lieu! Il semble avoir une influence sur ses habitants, ajoutant une touche de gothique à ce thriller psychologique addictif. S.K. Tremayne joue avec nos nerfs, en nous rappelant régulièrement qu’un compte à rebours est lancé jusqu’au jour de Noël, moment où doit mourir Rachel, nous plongeant tout autant qu’elle dans une sorte de paranoïa. Comment et pourquoi doit-elle mourir? Qui veut la tuer? L’auteur nous lance sur de fausses pistes, nous faisant des révélations parfois trompeuses et il est difficile de démêler le vrai du faux.

J’ai lu le doute, précédent roman publié sous ce pseudo et que j’avais beaucoup aimé, et j’ai retrouvé ici cette sensation angoissante, oppressante du huis-clos avec un certain plaisir. L’intrigue rend le lecteur accro du début à la fin du récit, l’auteur capte l’attention du lecteur avec brio, le rendant tel un lapin pris dans la lumière des phares d’une voiture, tétanisé, incapable de s’échapper, le plaçant dans une attente éprouvante du dénouement dont il est impossible de se détacher tant la fascination est grande malgré tout. Je ne connais pas Rebecca de Daphne du Maurier, dont il est fait mention dans la présentation de l’éditeur, mais j’ai bien l’intention de combler cette lacune. Car si ce titre s’en inspire, j’imagine que Rebecca est grandiose!

Si le tout fonctionne à merveille, il faut avouer que le dénouement peut paraître un peu gros à avaler, même si cela reste possible, puisque comme chacun sait, le monde est petit!

Un thriller psychologique angoissant, éprouvant, tout autant que fascinant, malgré la révélation finale qui peut sembler tirée par les cheveux à certains.

 

 

 

Édition présentée: Presses de la Cité ( 2 Mars 2017). Titre original: The Fire Child (2016, HarperCollins). Traduit de l’angalis par Valérie Malfoy. Disponible sur support papier (ISBN/EAN13: 9782258138407)  et numérique (ISBN/EAN13: 9782258143906).

 

 

 

 

 

Badge Lecteur professionnel

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “La menace (S.K. Tremayne)

  1. Oh je suis passée à côté de cette publication, j’ai moi aussi lu Le Doute que j’ai beaucoup aimé, en particulier pour la capacité de l’auteur à nous immerger dans un décor « local » (très attachée au Royaume-Uni, j’adhère !). Je vais l’ajouter à la liste de mes prochaines lectures 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s