Le cri de la fiancée (Anthony Pastor)

Courte bande dessinée du français Anthony Pastor (1973 – ), publiée le 12 Juin 2014 par Le Monde et SNCF dans le cadre de l’opération les petits polars.

 

 

Présentation: 

Le chalet ne change pas, la montagne non plus, se dit Julien Ravel juste avant le cri. Un hurlement atroce qui vient troubler sa mélancolie et lui glace le sang. Le jeune homme devrait passer son chemin, mais il s’approche de la maison des voisins. Celle des Anthonioz. Personne ne répond, et, bientôt, Julien va regretter de s’être mêlé de cet affrontement familial. Ça ne le regardait vraiment pas. 

 

Ce que j’en pense:

Des habitations isolées, un cri qui déchire le silence. Et dans la blancheur de la neige, des personnages sombres. Avec des planches en noir et blanc, l’impression de menace est accentuée. Les dessins s’enchaînent à vive allure, l’œil passe de l’un à l’autre de plus en plus vite, le rythme de lecture s’accélère jusqu’au dénouement terrible.

Le récit n’est pas d’une grande originalité, mais l’histoire est bien menée et cette lecture permet de passer un agréable petit moment.

 

Édition présentée: Le Monde/SCNF (Juin 2014). ISBN/EAN13: 9782361561765.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s