La lune et le Roi Soleil (Vonda N. McIntyre)

Roman de l’américaine Vonda Neel McIntyre (28/08/1948 –   ), il est paru en 1997 et a reçu le prix Nebula du meilleur roman la même année. Les lecteurs français ont pu le découvrir dès 1999 aux éditions J’ai Lu.

 

Présentation de l’éditeur:

En 1693, le père jésuite Yves de La Croix, explorateur au service du roi Louis XIV, ramène à Versailles un couple de mammifères marins capturés dans les mers du Nouveau Monde. L’un d’eux succombe, tandis que l’autre, la femelle, survit et provoque l’ébahissement général. Marie-Josèphe, la jeune sœur du religieux, qui se voue à l’étude des sciences naturelles loin des intrigues de la cour, devient l’intermédiaire entre les humains et la créature aussi laide que son chant est beau. Protégé par le roi vieillissant qui espère découvrir le secret de l’immortalité, Yves cherche à percer les mystères de la voix divine de l’étrange sirène. Mais revendiquer l’intelligence de cette créature est un grave défi aux conventions aristocratiques et à l’obscurantisme chrétien. Conte tragique où vérité historique et imaginaire se mêlent et se côtoient, La Lune et le Roi-Soleil est aussi un plaidoyer pour la tolérance et la liberté.

 

Ce que j’en pense:

Récit mêlant Histoire et fantastique, il plante le décor dans un monde où tout est réglé par une étiquette stricte. Insérer du fantastique à la cour de Louis XIV? Pourquoi pas! Inexpérimentée mais intègre, la jeune Marie-Josèphe de La Croix va découvrir à Versailles que pour plaire à Sa Majesté, le mensonge est parfois de rigueur. Mais sa nature juste et loyale va la pousser à vouloir sauver la femme des mers, avec laquelle elle se lie d’amitié. Même si cela déplaira au Roi. Recevant l’aide inattendue d’un personnage important, elle va tenter d’imposer son point de vue, et trouver l’amour là où elle ne l’aurait pas cru possible.

Bien que certains passages m’ont paru un peu longs, comme les descriptions des vêtements ou des mets servis, j’ai beaucoup aimé cette histoire d’amour à première vue improbable bien qu’évidente, cette amitié tissée avec la sirène, et cet amour fraternel. Marie-Josèphe doit faire attention aux intrigues de la cour, aux pièges tendus par des hommes sans scrupules, mais, en femme de volonté, elle ne dévie jamais de son objectif, craignant davantage pour son doux ami, son frère et la femme des mers que pour elle-même.

Au-delà de l’aventure fantastique et de la fresque historique, il s’agit d’un roman traitant de la tolérance, de l’acceptation de la différence, mais aussi sur l’acceptation de soi.

 

Édition présentée: Le Livre de Poche (Mars 2016). Titre original: The Moon and the Sun. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jacques Guiod. ISBN/EAN 13: 9782253183815. ISBN numérique: 9782253191810.

 

Merci à Net Galley et au Livre de Poche pour cette découverte

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 réflexions sur “La lune et le Roi Soleil (Vonda N. McIntyre)

  1. Pingback: Dans ma Pile à Lire – Août 2016 – Des livres, des fils et un peu de farine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s