Dernières nouvelles de Dracula (collectif)

Publié en 1991, cette anthologie contient des nouvelles inédites écrites spécialement pour les cent ans du Dracula de Bram Stoker. Ce recueil est édité en France depuis mars 1996.

 

 

Présentation de l’éditeur:

De Hollywood aux camps de concentration, de la Roumanie de Ceaucescu aux plages de Floride, hantant les vieux châteaux comme les centres commerciaux, les vampires sont partout. Acteurs, tueurs à gages ou paisibles retraités, prenant l’apparence d’innocentes petites filles ou de… vamps, ils vous guettent, vous, observent, prêts à vous saigner à blanc ou à vous inviter à rejoindre le club…

 

Ce que j’en pense:

J’ai adoré Dracula de Bram Stoker. Alors pourquoi ne pas découvrir des textes courts inspirés par le plus célèbre des vampires? Ici, une vingtaine d’auteurs américains ont écrit spécialement une nouvelle pour le centenaire de Dracula. J’ai laissé de côté mes préjugés concernant Anne Rice, son Entretien avec un vampire m’ayant ennuyée, et j’ai plongé dans cette lecture.

Certains aimeront sûrement. Personnellement, aucun de ces textes ne m’a vraiment emballée. Certaines s’inspirant d’événements proches dans le temps au moment de l’écriture, d’autres préférant explorer la branche cinématographique, rien, durant ma lecture, ne m’a fait frissonner ou m’interroger. Ce n’est pas mal écrit, loin de là, chaque auteur à un style agréable à la lecture, mais ce que chacun raconte ne m’a pas impressionnée au point de me laisser un souvenir impérissable. J’ai ressenti chaque texte comme des récits qui font passer le temps, sans plus.  Pour autant, cela reste mon avis personnel, et je vous encourage à vous faire vous-même votre opinion sur ces textes.

 

Édition présentée: Pocket (Mars 1996, collection Terreur). ISBN/EAN13: 9782266071109.

 

Lecture faite dans le cadre du Club de Lecture VendrediLecture 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réflexions sur “Dernières nouvelles de Dracula (collectif)

  1. C’est Pocket qui va être content ! Il ne va plus vendre un seul exemplaire de ce bouquin et venir taper à ta porte, comme l’hiver (cf « c’est l’hiver qui frappe à notre porte,tra la la, tra la tra la trala* » (* en français dans le texte)).

    Dafalement,

    Cordial.

    • Je suis sûre que certains y trouveront leur compte! Il faut être curieux et tenter le coup. Et puis si tout le monde aimait tous les livres qui sortent, notre vie serait bien triste!

  2. Fan de vampires. Moi non plus je n’ai pas trop aimé Entretien, mais le roman qui l’avait suivi, Lestat le vampire, lui, je l’ai bien aimé. A vrai dire, c’est vraiment Lestat dont je suis fan. Lestat.

    • Ah! J’ai parfois l’impression de passer pour une extraterrestre quand je dis qu’Entretien avec un vampire ne m’a pas plu. J’essaierai Lestat, alors. Il pourrait me réconcilier avec l’auteur!

      • Je comprends. Le problème avec Entretien, c’est que le personnage principal, c’est Louis, alors que Lestat est de loin bien plus intéressant! D’ailleurs je te recommanderais tous les romans où il est le personnage principal (narration à la première personne en plus): donc il y a Lestat, La reine des damnés, Le voleur de corps, Memnoch le démon, Prince Lestat… je crois que c’est tout…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s