Le Génie d’Oc (Simone Weil)

Les Cahiers du Sud était une revue littéraire. Fondée par Marcel Pagnol sous le nom de Fortunio en 1914, elle sera rebaptisée les Cahiers du Sud en 1923 par Jean Ballard. Sa dernière publication a eu lieu en 1966.

En 1943, alors que la Seconde Guerre Mondiale fait rage, un numéro spécial titré « Génie d’Oc et monde méditerranéen » parait. Pour ce numéro, la française Simone Weil ( 03/02/1909 –  24/08/1943) écrira deux articles, intitulés « L’agonie d’une civilisation vue à travers un poème épique » et « En quoi consiste l’inspiration occitanienne ». Ce sont ces deux articles que nous retrouvons regroupés ici aux éditions Caillon Dorriotz.

 

génie d'oc

Présentation de l’éditeur:

Février 1943 : en pleine tourmente de la seconde guerre mondiale, Joë Bousquet consacre un numéro des Cahiers du Sud au « génie d’Oc et l’homme méditerranéen ». Simone Weil y donnera son interprétation philosophique, quasi mystique, de la métaphysique occitane.

Extrait : « L’esprit de la civilisation d’oc au XIIe siècle, tel que nous pouvons l’entrevoir, répond à des aspirations qui n’ont pas disparu et que nous ne devons pas laisser disparaître, même si nous ne pouvons pas espérer les satisfaire ».

 

Ce que j’en pense:

Tout d’abord, un grand merci aux éditions Caillon Dorriotz pour leur confiance renouvelée.

Dans cette compilation de deux articles, nous découvrons le point de vue de Simone Weil sur la civilisation occitane. La comparant à la Grèce Antique et ses grands penseurs, elle en regrette la disparition. Exemple de tolérance et de bienveillance, la civilisation occitane et le mouvement cathare ont été éradiqué par la plus grande violence, à grand renfort d’épées et de bûchers. Prenant appui sur la Chanson de la Croisade contre les Albigeois, qu’elle met en parallèle avec l’Illiade, elle nous explique ce que l’intolérance nous a fait perdre:

 » […] L’Europe n’a plus jamais retrouvé au même degré la liberté spirituelle perdue par l’effet de cette guerre. […] le poème de Toulouse nous montre […] combien le pays d’oc, au XIIème siècle, était éloigné de toute lutte d’idées. Les idées ne s’y heurtaient pas, elles y circulaient dans un milieu en quelque sorte continu. Telle est l’atmosphère qui convient à l’intelligence; les idées ne sont pas faites pour lutter. La violence même du malheur ne put susciter une lutte d’idées dans ce pays; catholiques et cathares, loin de constituer des groupes distincts, étaient si bien mélangés que le choc d’une terreur inouïe ne put les dissocier. […] la conception de liberté spirituelle qui périt alors ne ressuscita plus. »

Simone Weil explique que le bassin méditerranéen est en quelque sorte le berceau où fusionnent les traditions venues du Nord et d’Orient. La Grèce Antique, avec ses philosophes, ses scientifiques, a encore de nos jours une grande influence. En effet, difficile d’échapper à Pythagore, Aristote, Socrate ou Platon dans l’enseignement que nous recevons. Lorsque la Grèce tombe sous la domination romaine, l’éclat de sa culture s’éteint.

La civilisation occitane, où se mêle la chevalerie venue du Nord et les idées arabes, ressemble à une petite réplique de la Grèce Antique. Mais elle ne connaîtra pas le même essor. Ainsi, Simone Weil s’interroge:

 » […] Quels fruits une civilisation aussi riche d’éléments divers a-t-elle portés, aurait-elle portés? Nous l’ignorons; on a coupé l’arbre. […] Ce pays qui a accueilli une doctrine si souvent accusée d’être antisociale fut un exemple incomparable d’ordre, de liberté et d’union des classes. L’aptitude à combiner des milieux, des traditions différentes y a produit des fruits uniques et précieux à l’égard de la société comme de la pensée. »

Pouvons-nous, pourrons-nous, retrouver une telle civilisation? À vous de vous faire une opinion en (re)découvrant l’Occitanie et sa culture à travers ces deux articles absolument passionnants!

 

 

Édition présentée: Caillon Dorriotz (2015). ISBN/EAN13: 978-2-37394-005-3. Télécharger.

Afin de compléter cette lecture, je vous encourage à découvrir la Chanson de la Croisade Albigeoise

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s