Les secrets de Rome (Corrado Augias)

Corrado Augias (26 Janvier 1935 – ) est un journaliste et écrivain italien. Les secrets de Rome, paru en Italie en 2005, est le quatrième essai de la série Histoires de Villes. Il sera publié en France aux éditions du Rocher en 2007.

 

Quatrième de couverture:

Ce livre réunit une série de portraits de Rome, qui la montrent sous des aspects inédits ou inattendus, et qui peuvent être lus comme un vademecum permettant de connaître cette ville, comme un guide évoquant ses nombreux recoins pittoresques et extraordinaires. Cependant, le récit de Corrado Augias est conçu d’une manière qui le distingue nettement des guides.

En effet, Les Secrets de Rome n’offre pas seulement un parcours à travers des lieux inoubliables, mais aussi et surtout une anthologie d’histoires époustouflantes, une galerie de personnages et d’événements.

C’est comme si les pierres et les objets nous livraient le récit de leurs souvenirs, allant du mythe des origines de la ville – qui magnifie les faits et gestes des habitants peu recommandables d’un village situé au carrefour des grandes voies du commerce de l’époque -, à la gloire ensanglantée du Rinascimento ; de l’atmosphère sombre et violente du Moyen Age à la rigueur rationaliste qui s’exprime dans l’architecture de l’EUR, le quartier construit par le régime fasciste pour son vingtième anniversaire ; du manque de scrupules de César au génie ténébreux du Caravage ; du charme de Lucrèce Borgia,  » la plus belle dame de Rome « , à la séduction provocante d’Anna Fallarino, marquise Casati Stampa di Soncino, la protagoniste de l’un des crimes les plus scabreux de l’après-guerre.

En puisant dans les sources historiques et aussi dans ses souvenirs personnels de certains moments cruciaux du XXe siècle (allant de l’Occupation nazie au boom des années 1960), Augias réunit une multitude de personnages et de faits pour en extraire l’histoire complexe d’une ville contradictoire, qui tient à la fois de la métropole et du village, où tout trait humain – la hardiesse et la couardise, la générosité et la paresse, l’ambition et la mollesse – a trouvé ses incarnations et la scène idéale où se donner en spectacle. 

Ce parcours à travers les siècles s’achève sur les  » illusions  » de Cinecittà, la cité du cinéma bâtie par le régime fasciste et devenue l’une des plus grandes usines à rêves du monde, d’où sont issus des films tels que La Dolce Vita de Fellini, qui ont transformé Rome en phénomène à portée internationale et en mythe moderne.

 

Ce que j’en pense:

Cet ouvrage vous propose de découvrir Rome autrement qu’avec un guide touristique. Ici, Corrado Augias commence chaque chapitre avec un monument et un personnage, et nous  narre les éléments historiques qui y sont le plus souvent associés. Une Rome plus intime en quelque sorte.

Ainsi, du Forum à Cinecittà, en passant par la porte San Sebastiano et l’église San Pietro in Montorio, découvrez des anecdotes concernant la période fasciste, les conflits entre familles puissantes pour accéder au trône de Saint Pierre, la commande faite à Michelange et qui a occupé une grande partie de sa vie. Une façon originale d’aborder l’Histoire tout en suivant les traces qu’elle a laissé dans l’architecture de la ville. Une lecture comme une promenade, une agréable flânerie.

Pourtant, quelque chose manque cruellement: une carte. En effet, nommant le nom des rues, des places, l’auteur suppose que le lecteur connait Rome comme sa poche pour suivre son itinéraire le plus facilement du monde. Malheureusement, ce n’est pas mon cas. Afin de parvenir à situer les lieux les uns par rapport aux autres, je n’ai pas eu d’autre choix que de m’armer de ma tablette et de suivre le récit sur Google Map et Google Street.

Même si le voyage dans Rome est intéressant historiquement parlant, le manque de carte gâche quelque peu cette découverte atypique de la cité romaine.

 

Édition présentée: Éditions du Rocher (2007). Titre original: I segreti di Roma. Traduit de l’italien par Monique Baccelli. ISBN/EAN 13: 9782268063126.

 

Lecture faite dans le cadre du challenge Italie.

drapeau italie challenge 2015

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s