Trois fois dès l’aube (Alessandro Baricco)

Publié en 2012 par l’italien Alessandro Baricco (28/01/1958 – ), Trois fois dès l’aube paraîtra en France le 26 février 2015 aux éditions Gallimard, dans la collection Du monde entier.

 

Trois fois dès l'aube - Baricco

Présentation de l’éditeur:

Deux personnages se rencontrent à trois reprises.
Un homme commence à parler avec une femme dans le hall de son hôtel et, quand celle-ci a un malaise, il l’héberge dans sa chambre. Leur conversation se poursuit, l’homme s’ouvre à elle mais mal lui en prend.
Un portier d’hôtel aide une jeune cliente à s’enfuir afin d’échapper à son compagnon, un individu violent et dangereux. Plus âgé qu’elle, il lui révèle qu’il a passé treize ans en prison à la suite d’un meurtre.
Malcolm, le personnage de la première rencontre, est encore enfant quand ses parents meurent dans l’incendie de leur maison. Pour le soustraire aux suites de ce drame et l’emmener dans un endroit sûr, une inspectrice de police le conduit chez un de ses amis.
Trois histoires nocturnes qui se concluent à l’aube et qui marquent, chacune à sa façon, un nouveau départ. Trois facettes qu’Alessandro Baricco rassemble en un récit hypnotique et puissant, non dépourvu d’élégance et même de sensualité.

 

Ce que j’en pense: 

L’auteur, en note placée au début de cet ouvrage, raconte pourquoi il l’a écrit, alors que son titre était déjà évoqué dans sa publication précédente, à savoir Mr Gwyn, précisant que tout le monde pouvait le lire « […] même ceux qui n’ont jamais eu dans les mains Mr Gwyn, parce qu’il s’agit d’un récit complet et autonome. »

Parler ici de roman est assez délicat. En effet, il s’agit de trois courts récits, ayant chacun comme point de départ un hôtel, et une rencontre entre un personnage masculin et un personnage féminin. Tous trois se font écho, formant une sorte de cycle de la vie. Des confidences entre inconnus, celui (ou celle) qui semble avoir besoin d’aide n’est pas toujours celui ou celle que l’on pense. Ces personnages, à un tournant de leur vie, parfois dramatique, suite à des circonstances que l’on découvre dans un autre récit, sont d’une simplicité qui les rend si proche du lecteur qu’il est difficile de ne pas s’identifier à l’un d’eux, les dialogues renforçant ce réalisme.

Des personnages malchanceux, qui, grâce à un coup de pouce, reprennent leur vie en main. La noirceur de leur vie cesse alors que l’aube se lève, un renouveau grâce à un nouveau jour, une renaissance comme un lever de soleil.

Un résultat plein de poésie. Magnifique.

 

Édition présentée: Gallimard (Février 2015, collection Du monde entier). Titre original: Tre volte all’alba. Traduit de l’italien par Lise Caillat. ISBN/EAN 13:  9782070142378. Disponible en numérique.

 

Lecture faite dans le cadre du challenge Italie.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “Trois fois dès l’aube (Alessandro Baricco)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s