La cité des cendres (The Mortal Instruments #2) (Cassandra Clare)

La cité des cendres ( City of Ashes) est le deuxième volume de la série The Mortal Instruments de l’américaine Cassandra Clare (27/07/1973 – ). Il a été publié en 2008 et est paru en France en 2009 sous le titre l’épée mortelle. Sa ré-édition en 2013 a donné lieu au changement de titre.

 

Mortal Instruments 2 Cassandra Clare

Quatrième de couverture: 

Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d’un loup-garou survenu devant le Hunter’s Moon, l’un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d’Ombres, l’Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l’Enclave pour s’emparer de l’Institut : Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare. Pris dans la tourmente des événements, écartelés entre cœur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans un combat entre les forces du Bien et du Mal, qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l’East River…

 

Ce que j’en pense:

Clary et Jace se lancent à corps perdus dans la lutte contre le Mal, incarné par Valentin, tentant ainsi d’oublier les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Alors que Clary trouve un certain réconfort dans les bras de son ami Simon, Jace ne trouve pas de meilleurs moyens que de se mettre en danger.

La relation que Jace et elle entretiennent reflète le mal-être de beaucoup d’adolescents: qui suis-je? Ils se cherchent, tentent de vivre en ignorant leurs sentiments pour éviter le tabou. Et certaines créatures semblent en savoir beaucoup sur eux, notamment les fées.

Les pouvoirs de Clary s’affirment et si Jace ne peut s’empêcher de jouer au protecteur, la jeune fille gagne en indépendance et en puissance.

Sans parler de la transformation de Simon! Chacun a désormais son côté obscur. Et si le meilleur ami de Clary devient un des « objets » qui permettra à Valentin d’accomplir son sombre dessein, Jace n’hésitera pas à se porter à son secours, bien que Simon et lui se détestent. Pour celle qu’ils aiment tous les deux.

Alors que Valentin est en train de rassembler les Instruments Mortels, la partie du jeu du chat et de la souris qu’il joue avec Jace nous montre le côté vulnérable de ce dernier qui, malgré ses apparences de gros durs, est un jeune homme qui n’a pas été gâté par la vie.

Cependant, le « couple » Jace-Clary est un fait trop prévisible. C’est une évidence que ces deux-là vont finir ensemble, et je trouve que ce qui semble les lier ici n’est qu’une grossière supercherie. L’auteur nous montre-t-elle ce côté de leur relation pour nous montrer la vulnérabilité de chacun? Pour nous les faire paraître plus « humains », plus proches du lecteur? J’attends de voir comment cette situation sera justifiée (ou non) dans les prochains tomes. De plus, le triangle amoureux, désormais servi avec chaque histoire d’amour, ne se justifie pas vraiment ici.

Malgré quelques défauts, il s’agit cependant d’une fresque agréable de la lutte du Bien contre le Mal.

 

Édition présentée: Pocket Jeunesse (Mai 2013). Titre original: City of Ashes. ISBN: 9782266244305. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Julie Lafon.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s