Le sang de l’épouvanteur (l’épouvanteur #10) (Joseph Delaney)

Ce dixième opus de la série The Wardstone Chronicles est paru en 2012 sous le titre the Spook’s Blood. Écrit par le britannique Joseph Delaney (25/07/1945 –  ), il a été publié en France chez Bayard Jeunesse en 2014.

 

Sang épouvanteur 10 J. Delaney

Présentation de l’éditeur:

« Je suis Siscoï, le Seigneur du Sang, le Buveur d’Âmes! Soumets-toi, ou tu souffriras des tourments comme personne n’en a connu! »

Le Malin s’apprête à lancer contre Thomas Ward le plus puissant, le plus féroce de ses serviteurs, Siscoï, un dieu vampire. Isolé, effrayé, Tom doit trouver le moyen d’empêcher cette créature monstrueuse de surgir dans le monde…

L’apprenti de l’Épouvanteur sait que le temps lui est compté: le combat final avec le Malin est proche. Il ne s’est jamais senti aussi seul face à la tâche qui lui incombe. D’autant qu’il lui faudra consentir à un sacrifice dont la cruauté dépasse tout ce qu’il a pu imaginer…

Ce que j’en pense: 

Nous retrouvons notre jeune apprenti épouvanteur et ses alliés – qui sont un peu aussi ses amis – dans ce nouveau volume. L’aventure nous est contée de son point de vue, que nous retrouvons après avoir suivi Grimalkin dans le précédent tome. 

On sent que le combat final approche, Tom étant de plus en plus puissant, et prenant davantage de responsabilités, alors que John Gregory, son maître, vieillit et s’affaiblit. Ce dernier parviendra-t-il à assurer la fin de la formation du jeune homme?

Tom doute sur ses capacités à vaincre le Malin. Le sacrifice qui lui est demandé pour mener à bien cette tâche semble trop grand. Comment réagira-t-il au moment fatidique? Trouvera-t-il un autre moyen d’anéantir le Malin?

Cette aventure nous montre l’émancipation prématurée de Tom par rapport à son maître, et le lecteur l’accompagne dans ses moments de doute en s’interrogeant comme lui. Ici, bon nombre de questions restent sans réponse, ajoutant au décompte jusqu’au combat final davantage de malaise et de doute.

Encore un épisode agréablement mené, où la psychologie des personnages correspond à la réalité.

 

Édition présentée: Bayard Jeunesse (2014). Titre original: The Spook’s Blood. Traduit de l’anglais par Marie-Hélène Delval. ISBN/EAN13: 9782747038577. Disponible en numérique.

 

Lecture faite dans le cadre du challenge Goodreads

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s