Grimalkin et l’épouvanteur (Joseph Delaney)

Neuvième volume de la série the Wardstone Chronicles (ou l’Épouvanteur) a été publié en 2011 par le britannique Joseph Delaney ( 25/07/1945 – ). Il a été publié en France chez Bayard Jeunesse en 2013.

 

Grimalkin et l'épouvanteur joseph Delaney

 

Présentation de l’éditeur:

« Regarde, tu saignes! La mort guette. La douleur est terrible. Ton ennemi s’avance, prêt à prendre ta vie. Est-ce la fin? Es-tu vaincue? Non! Le combat ne fait que commencer. Crois-moi, je sais de quoi je parle. Je suis Grimalkin. »

Détruire le Malin, c’est le but que s’est fixé Grimalkin, pour venger le meurtre de son fils. Après avoir aidé Thomas Ward et l’Épouvanteur à entraver le démon, en Irlande, elle a regagné le comté. Elle doit à tout prix conserver, enfermée dans un sac, la tête coupée du Malin afin de garder sous contrôle son esprit maléfique. Grimalkin, la tueuse du clan Malkin, est puissante, et son seul nom suffit à inspirer la crainte. Mais les serviteurs de l’obscur sont à ses trousses. Ils emploieront tous les moyens pour lui reprendre son horrible et précieux fardeau.

 

Ce que j’en pense: 

Si vous n’avez pas lu le volume précédent, le destin de l’Épouvanteur, passez votre chemin et revenez lorsque ce sera fait! 

 

J’avais annoncé que le volume précédent marquait « un réel tournant dans la série ». Je ne m’étais pas trompée. Ici, ce n’est plus Tom Ward le narrateur du récit, mais Grimalkin, la terrible tueuse du clan de sorcières Malkin, de retour dans le Comté et tentant de tenir la tête du Malin à distance des serviteurs de l’Obscur. Le jeune apprenti est quasiment absent, tout comme l’Épouvanteur et Alice.

L’auteur nous rend cette sorcière, une tueuse déterminée, une créature de l’Obscur, sympathique au même titre que Tom Ward. Au début de chaque chapitre, nous découvrons un petit précepte qui nous permet de mieux connaître et sonder la personnalité de Grimalkin, comme celui-ci:

 » Pourquoi tuer le faible quand tu peux combattre le fort?

Pourquoi mentir quand tu peux dire la vérité?

Une tueuse doit vivre dans l’honneur

et toujours tenir parole. »

Que les fans de Tom Ward se rassurent! Ce volume est aussi addictif et palpitant que les autres! Le dénouement de la série semble de plus en plus proche, et il est difficile de ne pas trépigner d’impatience!

Que va donc nous réserver la suite?

Cette série jeunesse est à découvrir absolument!

 

 

 

Édition présentée: Bayard jeunesse (2013). Titre original: Spook’s, I am Grimalkin. Traduit de l’anglais (Grande-Bretagne)par Marie-Hélène Delval. ISBN: 9782747045018.

 

Lecture faite dans le cadre du challenge Goodreads.

Rendez-vous sur Hellocoton !27

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s