Cinna (Pierre Corneille)

Créée en 1642, cette tragédie du français Pierre Corneille (06/06/1606 – 01/10/1684) se situe à l’époque de la Rome Antique.

 

Cinna Corneille

 

Quatrième de couverture:

Je suis maître de moi comme de l’univers;

Je le suis, je veux l’être.

Cinna – Acte V – Scène 3

 

Ce que j’en pense: 

Tragédie écrite en alexandrins, dont l’action se déroule au temps d’Octave-César Auguste, empereur de Rome.

Le personnage qui donne son nom à la pièce est celui qui est en proie au dilemme cornélien: doit-il choisir de tuer celui qui lui accorde sa confiance et grâce auquel il a atteint une bonne position dans la société pour obtenir la main de celle qu’il aime, ou doit-il refuser et perdre cet amour mais conserver son « ami »?

L’amour est une des thématiques de ce drame. C’est par amour que Cinna est prêt à assassiner Auguste, et c’est par amour que Maxime le trahit. Mais l’amour de Cinna et Emilie, bien qu’exclusif puisque Emilie se tuera si Cinna échoue, est un amour qui abaisse, qui humilie. En effet, en demandant à Cinna de tuer un homme, Emilie le pousse au déshonneur. En lui demandant une telle preuve de son amour, Emilie se rapproche de la dame des temps médiévaux que le chevalier devait conquérir par ses actes de bravoure.

De même, le héros n’est pas forcément celui que l’on croit. Après avoir fait régner l’ordre par une répression sanglante, Auguste se dépasse en accordant son pardon à Cinna, d’où le sous-titre de la pièce, la clémence d’Auguste. Son pardon devient sa force.

S’agissant d’une relecture, je dois admettre que j’ai eu moins d’entrain dans la lecture, probablement faite à un moment où j’ai été moins réceptive. Alors que ma découverte avait eu lieu il y a fort longtemps, au collège, je l’avais alors davantage appréciée qu’aujourd’hui, malgré mon jeune âge et mon manque de recul et d’expérience face un récit de ce genre.

Une pièce classique à la thématique riche.

 

Édition présentée: Hachette (1993), ISBN/EAN13: 9782010205330. Disponible en numérique (oeuvre libre de droits).

 

Lecture faite dans le cadre du challenge Goodreads

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “Cinna (Pierre Corneille)

  1. Pingback: Britannicus (Jean Racine) – Des livres, des fils et un peu de farine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s