La princesse rebelle (Les chevaliers d’Émeraude #4) (Anne Robillard)

Publié en mars 2004 au Canada, ce quatrième volet des aventures des chevaliers d’Émeraude, écrit par la québécoise Anne Robillard, est arrivé en France en Janvier 2008 aux éditions Michel Lafon.

 

chevaliers d'émeraude 4 Anne Robillard

 

Quatrième de couverture:

À 19 ans, Kira devient enfin Chevalier et épouse Sage d’Émeraude, ignorant qu’il est possédé par l’esprit du renégat Onyx. Lorsque ce dernier décide de se venger du Magicien de Cristal, les Chevaliers d’Émeraude doivent déployer toute leur force pour l’empêcher de détruire leur allié. Revenu à lui-même, Sage est confronté à une vie dont il n’a aucun souvenir. Soumis à nouveau aux épreuves magiques d’Élund, le jeune guerrier réussira-t-il à conserver son titre?

Tandis que les célébrations organisées en l’honneur du chef des dieux Parandar battent leur plein, un homme agonisant se précipite dans la grande cour du Château d’Émeraude et annonce aux Chevaliers que des créatures inconnues déciment la côte…

 

Ce que j’en pense:

Les chevaliers d’Émeraude ont tout juste le temps de souffler un peu que déjà, il leur faut repartir pour protéger Enkidiev. Davantage centré sur Kira, la princesse de Shola, ce volume n’en oublie pas moins les principaux chevaliers, comme Wellan, Bridgess et Jasson.

Kira est une redoutable guerrière, mais reste une jeune femme tendre et aimante envers Sage. D’ailleurs, parlons de ce jeune couple. Étant donné que cet élément de l’intrigue est dévoilé en quatrième de couverture, je vais donc en parler. Je regrette un peu que Kira n’ait pas réagit plus violemment alors qu’elle a passé sa lune de miel avec un imposteur. L’enveloppe charnelle est une chose, le tempérament en est une autre. Bon, elle se rattrape lors de son affrontement face à Onyx, mais ce manque de spontanéité m’a laissée perplexe. Il y a aussi le fait qu’elle soit une hybride, peut-être que cela peut suffire à expliquer qu’elle ne réagisse pas comme une humaine l’aurait fait, ou, en tout cas, comme je l’aurais fait.

Wellan, le chef des chevaliers, montre de plus en plus ses faiblesses, et il semble n’être qu’un pion qu’une certaine Reine manipule. Heureusement qu’il peut compter sur ses frères d’armes, et particulièrement sur Bridgess!

Je me suis un peu ennuyée en lisant ce volume. La multiplication des personnages rend difficile leur intervention dans le récit. Beaucoup de Chevaliers sont comme des figurants, intervenant parfois dans un dialogue et leur identité nous est alors dévoilée mais jamais davantage. Tout ou presque repose finalement sur les deux premières générations de Chevaliers. De plus, jusqu’à maintenant, chaque tome est calqué plus ou moins sur le même schéma: la belle vie au Château d’Émeraude, départ pour le combat suite à une invasion de bestioles, combat, retour à Émeraude et happy end. Il y a bien des intrigues secondaires différentes à chaque fois, comme ici avec Onyx s’emparant du corps de Sage, mais ce « copier-coller » m’inquiète un peu et j’ai peur de me lasser avant la fin de la série. Affaire à suivre.

 

 

Édition présentée: Michel Lafon (Octobre 2009). ISBN: 978-2-7499-0783-3.

 

 

Lecture faite dans le cadre du challenge Goodreads

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s