Le cauchemar de l’épouvanteur (l’épouvanteur #7)(Joseph Delaney)

Paru fin Mai 2010 dans sa version originale, il s’agit du septième opus de la série The Wardstone Chronicles, connue aussi sous le nom L’Épouvanteur, de l’anglais Joseph Delaney (25/07/1945-  ).

 

DSC04155

Présentation de l’éditeur:

« Je rêvais de Lizzie l’Osseuse… Elle trônait dans une grande salle. Le Malin se tenait à côté d’elle, une main posée sur son épaule. Des prisonniers hurlant de terreur attendaient d’être décapités, et le sol était rouge de sang. »

La guerre, qui faisait rage au sud du Comté, a maintenant gagné l’ensemble du pays. À leur retour de Grèce, Tom Ward et John Gregory découvrent que les soldats ont mis le feu à la maison de Chipenden, réduisant en cendres la précieuse bibliothèque. De plus, pendant leur absence, les sorcières de Pendle ont libéré Lizzie l’Osseuse, que l’Épouvanteur avait enfermée dans une fosse. Rester dans le Comté s’avère trop dangereux. En compagnie de la jeune Alice – et des trois chiens, Griffe, Sang et Os -, Tom et son maître s’embarquent pour l’île de Mona, gouvernée par le cruel Lord Barrule. Seulement, ils n’y sont pas les bienvenus…

 

Ce que j’en pense:

Après avoir combattu l’Obscur en Grèce, le pays de sa mère, Tom Ward le jeune apprenti retourne dans le Comté, dans le sillage de son maître l’epouvanteur John Grégory et accompagné de son amie Alice et des trois chiens de l’epouvanteur Bill Arkwright. Lors de l’une de leur halte pour se reposer, l’epouvanteur est en proie à un cauchemar.

La guerre fait toujours rage, et l’ennemi gagne du terrain. Comment vont-ils retrouver la maison de Chippenden?

Forcés de fuir plus au nord, ils se rendent sur l’île de Mona, où la population locale ne leur réserve pas un très bon accueil. Sur cette petite île, ils devront affronter une nouvelle sorte de créature, les bugganes.

Dans ce nouvel opus, l’epouvanteur nous apparaît tel qu’il est vraiment: un homme usé par le temps et son métier, fatigué, affaibli. Tom n’a pas encore terminé son apprentissage et gagne en puissance et en dextérité, autant que son maître s’épuise.

Devant cette nouvelle créature, comment vont-ils parvenir à vaincre? D’autant plus qu’une vieille ennemie de l’epouvanteur rôde également sur l’île de Mona.

Alice et Tom sont de plus en plus proches, et pas seulement à cause de la protection qui les unis. Et même devant cette proximité, l’epouvanteur a baissé les bras, résigné.

Ils trouveront une alliée en la personne d’Adriana, une jeune personne ayant refusé les avances de Lord Barrule, l’homme qui « préside » sur l’île.

Alice fait tout pour aider Tom et le sortir de situations difficiles, on la sent bien décidée à agir pour la Lumière, pour le Bien, et on ne comprend pas toujours les réticences qu’éprouve John Gregory à son égard.

Avec ce nouvel opus, on s’inquiète vraiment pour l’avenir de Tom Ward. En effet, son maître montre des signes évidents de vieillesse, il n’a plus la niaque du début de l’apprentissage du jeune homme, il agit par moment comme s’il avait renoncé à son combat face à l’Obscur. Car même si Tom gagne en puissance, sa formation n’est pas complète. L’Epouvanteur tiendra-t-il jusqu’à la fin de son enseignement?

Vite! La suite!!

 

 Édition présentée: Bayard jeunesse (2011), Titre original: The Spook’s nightmare. Traduit le l’anglais par Marie-Hélène Delval, ISBN/EAN: 9782747034579.

Lecture faite dans le cadre du challenge Goodreads.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s