Agnès Grey (Anne Brontë)

Publié en décembre 1847 sous le pseudonyme d’Acton Bell, Agnès Grey est le premier roman de la plus jeune sœur Brontë, Anne.

 

Présentation de l’éditeur:

Agnès Grey est la fille cadette d’un pasteur. Sa famille se retrouve dans une mauvaise passe financière et pour l’aider, Agnès décide de devenir gouvernante. Son passage dans deux familles va lui révéler que la situation de gouvernante n’est pas des plus faciles.
Anne, la plus jeune des soeurs Bronte, s’est appuyée sur sa propre expérience de gouvernante pour écrire ce premier roman dans lequel elle dénonce les carences éducatives des enfants dans certaines familles riches.

Ce que j’en pense:

Connaissant l’atmosphère tourmentée et passionnée d’Emily Brontë, je dois dire que ce roman est d’un calme! On y découvre les désillusions d’une jeune fille devenue gouvernante pour enfants riches. Agnes n’est pas une jeune fille jolie, mais son savoir, sa persévérance, sa douceur, sa bonté occulte un physique ordinaire et sans attrait. Du moins, pour qui veut bien aller au-delà des apparences!

Dans ce récit à la première personne, écrit comme un journal, Anne retrace sa propre expérience de gouvernante, dressant un portrait des enfants bien nés loin d’être idyllique, où le « personnel » est contraint et forcé de subir les moindres caprices sans sourciller, avec ce que cela peut impliquer sur la santé morale mais aussi physique.

Malgré tout ce qu’elle subit, Agnès reste calme, effacée, ne laissant jamais paraître ce qu’elle ressent. Elle reste humble, persuadée que personne ne peut s’intéresser à une personne sans beauté particulière et venant d’un milieu aussi modeste qu’elle.  Et quand elle tombe amoureuse, même si en elle se bousculent des émotions fortes, son rapprochement avec Mr Weston semble naturel, évident et leur relation reste paisible. Pas de passion dévorante et destructrice ici, comme c’est le cas chez Emily Brontë dans les Hauts de Hurlevent.

Anne Brontë nous montre une jeune fille réfléchie, qui oublie presque de rêver un peu. Une jeune fille ordinaire, qui fait passer les intérêts des autres avant les siens, un personnage d’une grande humanité, qui la rend proche du lecteur. Un magnifique roman d’apprentissage.

Édition présentée: Ebooks libres et gratuits, parution le 03/06/2011. Traduction: Ch. Romey et A. Rolet.
Disponible en numérique (libre de droits) et en audio.

 

Lecture faite dans le cadre du challenge Goodreads.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s