Les amants de l’apocalypse (Joss Ware)

Premier roman de la série Envy Chronicles, les amants de l’apocalypse, écrit par l’américaine Joss Ware,  est paru en 2010 aux États-Unis, en 2011 en France.

 

Les amants de l’apocalypse Joss Ware J’ai lu pour elle série Crépuscule (2011)

Quatrième de couverture:

Elliott, Quent et Wyatt étaient partis en week-end spéléo. Puis la terre a tremblé. De retour à l’air libre, ils découvrent un monde apocalyptique peuplé de créatures sanguinaires et réalisent que cinquante ans se sont écoulés à leur insu ! Ici, la civilisation a disparu et les hommes sont devenus des proies faciles. Après avoir été attaqué par des gangas, Elliott se découvre des pouvoirs extraordinaires en guérissant une amazone surgie de nulle part. Elle s’appelle Jade et elle va les conduire, lui et ses amis, à Envy, ex-Las Vegas, une colonie de rescapés dominée par les invincibles Étrangers…

Avant de se consacrer à la littérature, Joss Ware a travaillé dans le marketing. Les amants de l’Apocalypse a rencontré un succès sans précédent.

Dans un monde dévasté, le désir est-il le seul moyen de survivre ?

 

Ce que j’en pense:

Un monde post-apocalyptique, des créatures effrayantes et redoutables, des humains tentant de survivre, dont certains se retrouvent là après une sorte de coma de cinquante ans.

Parlons de ces derniers. Après avoir passé un demi-siècle à roupiller, ils n’ont pas vieilli, et ils ont même, pour certains d’entre eux, développer des pouvoirs. Là dessus arrive une belle amazone qui les aide face aux terribles créatures nocturnes. Alors forcément, quand on a passé cinquante ans d’abstinence, on n’a qu’une envie!

J’ai très bien réussi à intégrer le monde décrit par l’auteur. En revanche, l’histoire, c’est autre chose! Ce « sommeil » de cinquante ans me gêne particulièrement, surtout que l’on ne sait pas grand chose du réveil des concernés. L’auteur ne nous donne pas vraiment de détails, restant dans le vague. Ensuite, il y a la romance en elle-même. Je veux bien croire au coups de foudre, à un besoin animal. Mais là, l’auteur n’a pas réussi à m’atteindre. Malgré mes efforts, je ne suis pas parvenue à croire à cet amour plus fort que tout, et cette romance s’est transformée pour moi en une suite de situations invraisemblables et indigestes.

Sûrement que les amatrices du genre apprécieront ce roman. Je ne suis tout simplement pas le bon public.

 

Titre: Les amants de l’apocalypse (Beyond the night)

Auteur: Joss Ware

Première publication: 2010

Édition présentée: J’ai Lu, collection J’ai Lu pour Elle, série Crépuscule (Juillet 2011)

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Dany Osborne

ISBN: 9782290031315

 

Lecture faite dans le cadre du challenge Destination PAL

Destination PAL chez Lili Galipette

Challenge Destination PAL chez Lili Galipette

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s