Prisonnier des vikings (Nancy Farmer)

Roman jeunesse de l’américaine Nancy Farmer (07/07/1941 –  ), publié en 2004 sous le titre The Sea of Trolls. La traduction française de Jean Esch est parue en 2006 aux éditions Gallimard.

 

 

  

 

 

Présentation de l’éditeur:

Jack, apprenti barde, vit dans un petit village saxon situé au bord de la mer. Nous sommes en l’an 793, lorsque les Berserkers envahissent la côte. Ces cruels guerriers vikings, aussi sauvages que des loups, pillent, détruisent tout et finissent par enlever Jack et sa jeune sœur Lucy. Emmenés sur un drakkar, ceux-ci sont conduits jusqu’au royaume d’une reine maléfique, mi-humaine, mi-troll. Là, ils découvrent des êtres aussi fascinants qu’inquiétants. Jack, qui a du mal à maîtriser ses pouvoirs naissants, lance malencontreusement un sort à la reine Frith et lui fait perdre tous ses cheveux. Furieuse, celle-ci menace de sacrifier Lucy…

Un roman captivant inspiré des mythologies scandinaves, une écriture élégante et limpide pour une saga magnifique.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Publicités

La ligne verte (Stephen King)

Roman-feuilleton fantastique publié en 1996 en 6 épisodes par l’américain Stephen King (21/09/1947 –  ). Il est paru en intégrale en 1997.

 

 

 

Quatrième de couverture:

« Ça s’est passé en 1932, quand le pénitencier de l’État se trouvait encore à Cold Mountain. Naturellement, la chaise électrique était là. Ils en blaguaient, de la chaise, les détenus, mais comme on blague des choses qui font peur et auxquelles on ne peut échapper. Ils la surnommaient Miss Cent Mille Volts, la Veuve Courant, la Rôtisseuse. »

Dans le bloc des condamnés à mort, au bout d’un long couloir que les prisonniers appellent la ligne verte, la chaise électrique attend John Caffey. Le meurtrier des petites jumelles Detterick, jadis découvert en larmes devant leurs cadavres ensanglantés.

Paul Edgecombe, le gardien-chef, l’accueille comme les autres, sans état d’âme. pourtant, quelque chose se trame… L’air est étouffant, la tension à son comble. Un rouage va lâcher, mais pourquoi? Les provocations sadiques d’un maton dérangé, la présence d’une souris un peu trop curieuse, l’arrivée d’un autre condamné?

Aux frontières du roman et du fantastique, ce récit est avant tout une brillante réflexion sur l’exécution capitale.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Les calices du temps (épisode 2) (S.N. Lemoing)

Deuxième épisode de la série Les calices du temps de la française S.N. Lemoing, paru en auto-édition le 7 Novembre 2017.

 

 

 

Présentation:

Maria, 26 ans, est une des meilleures recrues de la police de Los Angeles.
On ne peut pas dire qu’elle soit très féminine : elle excelle en sports de combat, déteste les robes et n’avoue jamais ses sentiments à un homme.

Un jour, tandis que son petit frère Juan, un ado geek, reçoit un mystérieux colis contenant des coupes de l’époque médiévale, ils se retrouvent propulsés au début du 16ème siècle.

Ils vont devoir se fondre dans le décor en attendant de trouver le moyen de rentrer chez eux.

 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Bad boy (Amandine Clemente)

Roman de la française Amandine Clemente, publié aux éditions Numeriklivres le 17 Octobre 2017.

 

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Trop beau pour être sincère ? Trop séduisant pour ne pas être dangereux ?
Lorsque Lou rencontre Sacha, elle ne s’attend pas à vivre une histoire passionnée qui pourrait bien lui brûler les ailes. Entre mensonges et trahisons, jusqu’où ira-t-elle pour cet homme un peu trop dangereux…

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

12 titres en 2018

L’an passé, je m’étais donné pour objectif de lire 12 titres bien précis, un pour chaque mois, pour m’inciter à me tourner vers ma Pile à Lire plutôt que vers les rayonnages d’une librairie. Douze titres, cela peut paraître peu, mais cela convient parfaitement à mon rythme de lecture. J’ai donc décidé de recommencer en 2018.

 

 

 

Lire la suite

Paris est une fête (Ernest Hemingway)

Récit autobiographique de l’américain Ernest Hemingway ( 21/07/1899 – 02/07/1961), publié à titre posthume en 1964. La traduction française de Marc Saporta est parue la même année chez Gallimard.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

« Miss Stein et moi étions encore bons amis lorsqu’elle fit sa remarque sur la génération perdue. Elle avait eu des ennuis avec l’allumage de la vieille Ford T qu’elle conduisait, et le jeune homme qui travaillait au garage et s’occupait de sa voiture – un conscrit de 1918 – n’avait pas pu faire le nécessaire, ou n’avait pas voulu réparer en priorité la Ford de Miss Stein. De toute façon, il n’avait pas été sérieux et le patron l’avait sévèrement réprimandé après que Miss Stein eut manifesté son mécontentement. Le patron avait dit à son employé :« Vous êtes tous une génération perdue. » « C’est ce que vous êtes. C’est ce que vous êtes tous, dit Miss Stein. Vous autres, jeunes gens qui avez fait la guerre, vous êtes tous une génération perdue. »

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Dans ma Pile à Lire – Novembre 2017

Voilà longtemps que je n’avais pas fait de petits retours sur les entrées et sorties de ma Pile à Lire! Et si je commençais par vous parler des titres qui en sont sortis?

Lire la suite

Le sablier des âmes (Frédéric Barrès)

Suite de l’amour, plus fort que l’amour, du français Frédéric Barrès, publié aux éditions Numeriklivres le 14 Octobre 2017.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Un jeune couple se débat avec d’anciennes et profondes cicatrices qui remontent à la surface après un crash aérien. Ancrée à Aix-en-Provence, cette histoire révèle les rudes batailles engagées pour modeler un avenir meilleur, de l’intime au sentimental, professionnel aussi. Dans ce roman choral, Frédéric Barrès convoque une nouvelle fois les attachants personnages de L’amour, plus fort que l’amour ; Camille, Thomas, Léna, Élise et Michel. Le lecteur entre dans l’intimité des uns et des autres avec douceur et pudeur. Nous croisons la bienveillance à chaque page, la nécessité du partage comme résilience et la quête d’amour en bandoulière. Nous sommes happés par un dense itinéraire depuis les souterrains de l’âme jusqu’à la lumière collégiale… Mais le chemin et le combat sont-ils clos ?

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Challenge les 4 éléments

Il y a de cela plusieurs semaines, j’ai croisé sur la blogosphère le challenge du Rat des Villes, alias Adlyn. L’idée d’un challenge à durée illimitée m’a beaucoup plu, tout autant que la thématique, alors je me suis inscrite. Et vous pouvez en faire autant! Intitulé Les 4 éléments, voici les objectifs:

 

Lire la suite

Le Fils (Jo Nesbø)

Roman du norvégien Jo Nesbø (29/03/1960 –  ) publié en 2014. La traduction française de Hélène Hervieu est parue en Octobre 2015 chez Gallimard.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Sonny Lofthus a passé la moitié de sa vie en prison pour des crimes qu’il n’a pas commis. En échange de doses d’héroïne apportées jour après jour par des gardiens véreux, il accepte de les endosser. La drogue, c’est pour oublier le suicide de son père, policier corrompu. Les autres détenus voient en lui une figure mystique et certains d’entre eux viennent même se confesser dans sa cellule. 
Un jour, un des prisonniers lui révèle la terrible vérité sur la mort de son père. Cette confession tire Sonny de sa torpeur. Obsédé par la vengeance, il s’évade pour faire payer ceux qui ont trahi son père et détruit son existence. Quel qu’en soit le prix.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite