Les contes et légendes du Vercors (Claude Ferradou)

Titré Les contes et légendes du Vercors et du pays des quatre montagnes, cet ouvrage est une compilation de contes du Vercors effectuée par le français Claude Ferradou et publié aux éditions Marivole le 3 mai 2018.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Il n’existe à notre connaissance dans les bibliothèques, aucun recueil ancien publié de contes propres au terroir du Vercors, avant le travail remarquable de collectage publié par le Parc Naturel Régional en 1997, et réédité depuis.

« Ce pays fermé, haut dressé sur les plaines passagères, fait de gorges, de défilés, d’escarpements abrupts, de grottes, de forêts épaisses, de rivières encaissées bouillonnantes et vertes, de déserts criblés de trous, ce pays n’a donné naissance à aucune légende  » comme le regrettait Jean Noaro dans sa « Découverte du Vercors » (1979).

Et pourtant…   « Si l’on cédait à la tentation de parler du beau en ce pays, on ferait des volumes. » ainsi que l’a écrit Stendhal dans les « Mémoires d’un touriste ».

Que faire alors pour faire vivre dans notre mémoire collective et dans celle de nos enfants qui deviendra un jour la nôtre, cette grande nef de pierre et de nature foisonnante posée sous l’océan du ciel…?

Le dessein est audacieux : il faut, comme d’autres l’ont si bien fait avant nous, retrouver ou alors réinventer de toutes pièces ce répertoire si rare, à partir des sources orales ou écrites qui restent disponibles. Tel est le projet de Claude FERRADOU membre de la Société des écrivains dauphinois, à partir de souvenirs épars des veillées d’autrefois mais aussi de vieux grimoires notariés ou de notes oubliées d’un curé sur son registre mortuaire…

Il nous présente aujourd’hui quelques-uns de ces contes et nouvelles oubliés qui sont l’âme du pays du Vercors et des Quatre montagnes et de tous ceux qui l’ont habité.

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Publicités

Du temps pour moi (collectif)

Ouvrage d’un collectif allemand, traduit par Martine Aubrée pour la publication par Terres Editions le 16 août 2018.

 

 

 

Quatrième de couverture:

Chaque moment est mon moment

Le temps est votre bien le plus cher. Ce livre va vous aider à utiliser votre temps en pleine conscience. Parmi les 100 conseils regroupés dans ce livre, vous trouverez des exercices de respiration et de méditation, des citations stimulantes et des conseils pratiques pour être plus détendu et moins ressasser. Trouvez,dans votre quotidien, celles qui sont vraiment importantes pour vous et celles qui vous sont indifférentes. Ainsi, vous pourrez vous aussi vous retirer sur vous-même dans les périodes de stress et profiter pleinement des pauses, même courtes. Vous aurez un peu plus de temps pour vous, là où vous n’auriez jamais pensé en trouver…

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Eugénie Grandet (Honoré de Balzac)

Roman du français Honoré de Balzac (20/05/1799 – 18/08/1850), publié en 1834.

 

 

 

 

Quatrième de couverture:

On trouve tous les rôles dans La Comédie Humaine, l’oeuvre monumentale de Balzac, le peuple, les marchands, les nobles. Mai ceux qui mènent la danse, les héros, sont ceux qui bougent et changent d’univers. Une passion dévorante les anime, le goût de l’or, l’ambition ou l’amour, qui exclut tout ce qui ne la sert pas. Monsieur Grandet est tonnelier à Saumur. Spéculateur de génie et avare, il est devenu immensément riche. Il enferme tout à clef, sa femme et sa fille, le sucre,la chandelle et le bois! Sa fille, Eugénie, se livre elle aussi tout entière à une passion: son amour pour son cousin Charles. Elle l’attendra sept ans. Les autres habitants de la ville ne feront qu’obéir à Monsieur puis à Mademoiselle Grandet; Voilà la passion balzacienne qui a rendu célèbre ses victimes. 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Boudicca (Jean-Laurent Del Socorro)

Deuxième roman du français Jean-Laurent Del Socorro, publié chez ActuSF en avril 2017.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Angleterre, an I. Après la Gaule, l’Empire romain entend se rendre maître de l’île de Bretagne. Pourtant la révolte gronde parmi les Celtes, avec à leur tête Boudicca, la chef du clan icène. Qui est cette reine qui va raser Londres et faire trembler l’empire des aigles jusqu’à Rome ?

À la fois amante, mère et guerrière mais avant tout femme libre au destin tragique, Boudicca est la biographie historique et onirique de celle qui incarne aujourd’hui encore la révolte.

 

Après Royaume de vent et de colères, premier roman très remarqué qui a reçu le prix Elbakin.net 2015, Jean-Laurent Del Socorro fait son retour avec une héroïne symbole d’insoumission…

 

« Il n’y a pas de honte à renoncer car seuls les dieux ne connaissent pas la peur. Je ne vous jugerai pas. Je vous pose simplement la question : serez-vous, aujourd’hui, à mes côtés ? »

 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Les cinq personnes que j’ai rencontrées là-haut (Mitch Albom)

Roman de l’américain Mitch Albom (23/05/1958 –  ), publié en 2003 sous le titre The Five People You Meet in Heaven.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Pendant des années, Eddie, 83 ans, a veillé au bon fonctionnement de la fête foraine. Comble de l’ironie, c’est ici qu’il vient tout juste de mourir, écrasé sous la nacelle d’un manège alors qu’il tentait de sauver la vie d’une fillette…
Arrivé dans l’au-delà, il se retrouve embarqué sur un vaste océan multicolore et multiforme où, comme dans un rêve éveillé, il va faire cinq rencontres bouleversantes et déterminantes : Marguerite, son amour perdu, mais aussi son ancien capitaine d’infanterie, une vieille femme aux cheveux blancs, un mystérieux homme bleu et une toute jeune Asiatique détenant, dans ses petits doigts atrocement brûlés, le secret d’Eddie et de sa destinée…

« Un joli conte moderne pour nous réconcilier avec la vie sur Terre. »
Anne Berthod – L’Express

 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Bilan Septembre 2018

Octobre est là, c’est donc le moment de faire un petit bilan sur ce qu’il s’est passé par ici le mois dernier.

Lire la suite

Simetierre (Stephen King)

Roman de l’américain Stephen King (21/09/1947 –  ), publié en novembre 1983 sous le titre Pet Sematary. La traduction française de François Lasquin paraît en octobre 1985 chez Albin Michel.

 

 

 

Quatrième de couverture:

En y resongeant par la suite, Louis situa le début du cauchemar à l’instant précis où l’on amena à l’infirmerie ce garçon de vingt ans qui était en train de mourir, la cervelle en bouillie et les yeux ouverts… Ou bien, peut-être, quinze jours plus tôt: ils venaient d’emménager à Ludlow, c’était la rentrée des classes, et Ellie avait hâte de leur raconter sa première journée d’école. Louis était allé coucher le bébé au premier étage, et il avait eu cet étrange pressentiment: quelque chose les menaçait. Une force inconnue, terrifiante mais irrésistible…

En fait, Rachel avait raison: ce cimetière d’animaux, à deux pas de la maison, c’était morbide, c’était mauvais pour les enfants. Pourtant, l’endroit était si beau, si attirant. Une sorte de cercle magique… 

 

Ce que j’en pense:

Je n’aime pas faire ça, mais difficile de faire autrement avec ce roman:

ALERTE SPOIL!!!!!!

Lire la suite

Une fille, qui danse (Julian Barnes)

Roman du britannique Julian Barnes (19/01/1946 –  ), publié en 2011 sous le titre The Sense of an Ending. La traduction française de Jean-Pierre Aoustin paraît en 2013.

 

 

 

 

Présentation:

Ceux qui veulent nier le passage du temps disent : quarante ans, ce n’est rien, à cinquante ans on est dans la fleur de l’âge, la soixantaine est la nouvelle quarantaine et ainsi de suite. Je sais pour ma part qu’il y a un temps objectif, mais aussi un temps subjectif… le vrai, qui se mesure dans notre relation à la mémoire. Alors, quand cette chose étrange est arrivée, quand ces nouveaux souvenirs me sont soudain revenus, ç’a été comme si, pendant ce moment-là, le temps avait été inversé…

Comme si le fleuve avait coulé vers l’amont. Tony, la soixantaine, a pris sa retraite. Il a connu une existence assez terne, un mariage qui l’a été aussi. Autrefois il a beaucoup fréquenté Veronica, mais ils se sont éloignés l’un de l’autre. Apprenant un peu plus tard qu’elle sortait avec Adrian, le plus brillant de ses anciens condisciples de lycée et de fac, la colère et la déception lui ont fait écrire une lettre épouvantable aux deux amoureux. Peu après, il apprendra le suicide d’Adrian. Pourquoi Adrian s’est-il tué? Quarante ans plus tard, le passé va ressurgir, des souvenirs soigneusement occultés remonter à la surface – Veronica dansant un soir pour Tony, un week-end dérangeant chez ses parents à elle… Et puis, soudain, la lettre d’un notaire, un testament difficile à comprendre et finalement, la terrible vérité, qui bouleversera Tony comme chacun des lecteurs d’Une fille, qui danse.

 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Le garçon sauvage (Paolo Cognetti)

Carnet de voyage de l’italien Paolo Cognetti ( 27/01/1978 –  ), publié en 2013 sous le titre Il ragazzo selvatico. Quaderno di montagna . La traduction française d’Anita Rochedy paraît aux éditions Zoé en 2016.

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

Le Garçon sauvage commence sur un hiver particulier : Paolo Cognetti, 30 ans, étouffe dans sa vie milanaise et ne parvient plus à écrire. Pour retrouver de l’air, il part vivre un été dans le Val d’Aoste. Là, il parcourt les sommets, suspendu entre l’enfance et l’âge adulte, renouant avec la liberté et l’inspiration. Il plonge au cœur de la vie sauvage qui peuple encore la montagne, découvre l’isolement des sommets, avant d’entamer sa désalpe, réconcilié avec l’existence. Néanmoins, ce séjour initiatique ne parvient pas à l’affranchir totalement du genre humain : « je pourrais me libérer de tout, sauf de la solitude. »

« Un texte profond, à l’écriture humble et ciselée, qui tient autant du chant d’amour pour la nature que du récit d’apprentissage. » Ariane Singer, Le Monde des Livres

 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite

Il est grand temps de rallumer les étoiles (Virginie Grimaldi)

Roman de la française Virginie Grimaldi, publié aux éditions Fayard le 2 mai 2018.

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur: 

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.
Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.
Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.

 

 

Ce que j’en pense:

Lire la suite